Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 mars 2018 2 27 /03 /mars /2018 09:41

182. - A Mademoiselle Agathe DICHE, à Agen

 

+ J.M.J.T.                                                                                                  Ce 27 avril 1813

 

0 mon Dieu, donnez-nous cette paix que le monde ne peut donner !

        Oui, chère amie, ce n'est que dans le service de notre tout bon Maître, que nous trouvons cette paix si désirable, qui est un des plus grands biens de cette vie, et qu'on ne peut trouver au milieu des plus grands plaisirs du monde, tandis qu'on la trouve dans les plus grandes afflictions.

      Cette paix provient d'un cœur pur, dégagé et résigné. Tâchons, avec l'aide de la grâce, de l'acquérir, et nous posséderons cette paix délicieuse, qui, selon l'Apôtre, surpasse tout sentiment.

       Efforçons-nous de nous corriger de plus en plus. Je vous donne, d'ici la Pentecôte, le pieux défi de modérer notre caractère. Quel bonheur, si cette légère victoire nous méritait de recevoir l'effusion du Saint-Esprit ! Quelle abondance de grâces ne nous donnerait-elle pas pour nous vaincre plus parfaitement ensuite !

      Notre Dieu ne se laisse jamais vaincre en libéralité : la moindre chose que nous faisons pour Lui. Il nous la paie au centuple. Oh ! le bon Maître ! Qu'il est doux de Le servir ! Attachons-nous y toujours davantage, et remercions le Seigneur de nous y avoir appelées d'une manière si gratuite ; gémissons d'y avoir jusqu'ici si mal correspondu.

       Quand vous écrirez à Élisa, faites-lui part de la mort de la pauvre Euphrosine. Communiquez-la à M. Malroux, afin qu'il s'en souvienne au saint Autel.

       Adieu, ma très chère Agathe, je vous donne rendez-vous samedi à midi, dans l'Église de Feugarolles, pour y adorer Jésus-Christ abandonné et seul. Je vous embrasse en Lui, de tout mon cœur.

 

                                                                                                                                                                         ADÈLE

 

Partager cet article
Repost0

commentaires