Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 novembre 2019 6 30 /11 /novembre /2019 18:56

 

Sainte Barbe est âgée de 1 784 ans

 

  

   L'adjudant-chef Denis Ro­bert, responsable du centre de secours de Saint-Aignan, a bien voulu nous éclai­rer sur l'origine de cette sainte patronne des pompiers. Sainte Barbe serait née vers 235 à Nicodèmie, en Asie mi­neure. Devenue chrétienne, elle s'opposa à son père pour qui cette religion, interdite par les empereurs, n'était pas ac­ceptable dans sa famille. Et c'est ainsi que, pour lui faire abjurer sa foi, le tribunal de Marcien, toujours sur les dé­nonciations du père, essaya de la raisonner, puis la fit flagel­ler.

       Le lendemain, lorsqu'elle com­parut de nouveau devant ses juges, tout le monde put cons­tater la guérison de ses plaies pendant la nuit, guérison qu'elle attribua à Jésus Christ. Colère de la justice... qui lui fit « déchirer et brûler les flancs avec des torches ardentes... » sans plus obtenir l'abjuration. Après lui avoir « coupé les ma­melles », un autre supplice consista à la faire défiler nue dans la ville, mais Dieu la « couvrit d'un vêtement lumi­neux » qui la protégea des re­gards.

        Enfin, et pour faire court, c'est son père qui demanda à la dé­capiter, ce qui fut fait le 4 dé­cembre, sous l'empire de Maximin 1er. Alors qu'il rentrait chez lui à cheval, cet horrible infanticide effectué, le père fut frappé par la foudre et réduit en cendres.

     Par ce geste vengeur et de jus­tice, la sainte s'était révélée puissance de feu. Elle aurait un pouvoir sur la foudre, contre laquelle on la prie. Son nom désigne encore les réserves de poudre et d'ex­plosifs sur les navires de guerre et elle est invoquée contre les risques d'explosion (grisou dans les mines et gaz lors des forages de puits de pé­trole).

     Aujourd'hui, sainte Barbe est la patronne des professions de feu et d'explosion : pompiers, mineurs, artilleurs...

Partager cet article
Repost0

commentaires