Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 mai 2020 4 21 /05 /mai /2020 13:52
STATUE DE KATERI TEKAKWITHA - CATHÉDRALE BASILIQUE DE St FRANÇOIS D'ASSISE, SANTA FÉ, NOUVEAU MEXIQUE

STATUE DE KATERI TEKAKWITHA - CATHÉDRALE BASILIQUE DE St FRANÇOIS D'ASSISE, SANTA FÉ, NOUVEAU MEXIQUE

KATERI, LE LYS DES MOHAWKS - Source : https://www.histoirecanada.ca

KATERI, LE LYS DES MOHAWKS - Source : https://www.histoirecanada.ca

JEUDI 21 MAI - ASCENSION DU SEIGNEUR
avec SAINTE KATERI TEKAKWITHA (1656-1680)

 

 

Par le père Jérôme Pomié,

Prêtre référent du Service Diocésain du Catéchuménat

 

Pourquoi fixer le Ciel ? Il est vivant !
Avec lui, Sainte Kateri Tekakwitha, indigène d'Amérique du Nord, et de nombreux saints qui attendent la résurrection de la chair. C'est le visage de Kateri que nous découvrons aujourd'hui, elle nous aide à prier en ce jour où nous comprenons que notre Patrie, c'est le Ciel.

 

Dans ce document :
- Préambule proposé par l’Abbé Richard BOUCHET, curé de la Paroisse Saint-Joseph de Villeneuve
- Prière du matin ou dans la journée
- Prière avant le repos de la nuit

 

Kateri Tekakwitha, née en 1656 à Ossernenon sur les rives de la rivière Mohawk, aujourd’hui située dans l’État de New York, est la première autochtone d’Amérique du Nord à être canonisée.
Sa mère, convertie au catholicisme, était algonquine alors que son père était agnier ; ils venaient donc de deux tribus traditionnellement ennemies. À l’âge de quatre ans, elle perd ses parents et son frère à la suite d’une épidémie de petite vérole. Sa vue est alors considérablement affaiblie et sa figure demeurera « grêlée » des suites de cette terrible maladie jusqu’à sa mort.
C’est par ailleurs l’évènement qui est à l’origine de son nom : « Tekakwitha », traduisible en « celle qui avance en hésitant (ou péniblement) » ou « celle qui meut quelque chose devant elle ».

 

Lorsqu’elle en a l’âge, ses parents adoptifs (oncle et tante) ainsi que le chef amérindien l’obligent à choisir un mari mais, d’après les historiographes catholiques, elle souhaite ardemment conserver sa virginité afin de se consacrer à Jésus. Sa foi chrétienne serait largement due à l’arrivée de missionnaires catholiques dans son village. Son refus de mariage la réduit quasiment à l’esclavage. Elle exprime alors le vif désir de devenir chrétienne. Elle est baptisée le jour de Pâques, le 18 avril 1676. Elle reçoit le nom de Kateri, en l’honneur de sainte Catherine de Sienne. Arrivée ensuite à la mission Saint-François Xavier, à La Prairie, en 1677, après un difficile voyage, elle désire alors se faire religieuse et ainsi entreprendre une démarche de conversion de la vallée iroquoise. La prière la transforme profondément.
Elle rend l’âme le 17 avril 1680, à l’âge de vingt-quatre ans.
« Qui est-ce qui m’apprendra ce qu’il y a de plus agréable à Dieu afin que je le fasse ? »

 

lien vers le document ci-dessous :

Retransmission chaîne YouTube
En direct :
+ 11h : Messe de l'Ascension
+ 18 h Vêpres solennelles et bénédiction du Saint Sacrement
+ 22h : Complies

Bonne fête de l'Ascension
 
 
Célébrer l'Ascension
Enracinement scripturaire (dans l’Écriture Sainte)

 

 

Ascension ?

 

 

Avec les enfants

 

 

Dans la joie ...

 
Sainte Kateri Tekakwitha
Première sainte autochtone d'Amérique du Nord

 

 

Mystique ...

 

 

Son enfance

 

 

"Robes noires"

 

 

La Sainte

Partager cet article
Repost0

commentaires