Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 décembre 2020 3 16 /12 /décembre /2020 08:14

 

 

Card. Tagle, 13 mai 2019 © Sanctuaire de Fatima

 

Noël : « Un petit acte de justice, un simple coup de fil, un sourire », par le card. Tagle

 

« Vous n’aurez peut-être pas une autre chance de le faire »

        « Noël 2020 dans la pandémie appelle à la solidarité », affirme le cardinal Luis Antonio Tagle, préfet de la Congrégation pour l’évangélisation des peuples et président de Caritas Internationalis. Il invite à être « créatifs », à « trouver des moyens, spécialement en rappelant à nos frères et sœurs qu’ils ont un ami sur lequel ils peuvent compter ».

       Le cardinal Tagle partage ses vœux pour Noël 2020 et offre des mots d’encouragement à ceux qui souffrent à cause du Covid-19 dans un entretien avec Vatican News en anglais publié ce mardi 15 décembre 2020.

        Le président de Caritas Internationalis lance un appel à la solidarité au moment des fêtes de fin d’année: « Au lieu d’économiser de l’argent pour moi-même, pourquoi ne pas économiser de l’argent pour mon voisin qui n’en a pas ? Au lieu d’avoir un festin pour moi et ma famille seuls, pourquoi ne puis-je pas commander de la nourriture aussi pour quelqu’un? » « Il y a de très nombreuses façons, pour que les gens sachent: ‘J’ai un frère, j’ai une sœur, j’ai un ami’ », affirme le cardinal.

        Evoquant les malades du Covid, le cardinal, qui a lui-même contracté le virus, souligne : « Je veux leur dire qu’ils ont un frère en moi. Quelqu’un qui connaît spécialement l’agitation interne, l’angoisse, la peur. » Il invite à « vivre chaque instant, chaque jour de notre vie, en paix avec Dieu, en paix avec nos voisins ». « Ne reportons pas les bonnes choses que nous pourrions faire maintenant, de petits actes, conseille-t-il: un simple acte de gentillesse, un petit acte de justice, un simple coup de fil, un sourire, un souvenir, car vous n’aurez peut-être pas une autre chance de le faire. »

        Le cardinal Tagle rappelle aussi « qu’au Noël originel, lorsque le Christ est né, la situation n’était probablement pas idéale ». « Israël était dans des conditions de vie très difficiles, explique-t-il, et au milieu de cela, le Fils de Dieu est né. »

       Il pense que « les problèmes et les souffrances de cette année nous aideront même à nous concentrer sur le message d’espoir de Noël ». Le message de cette fête, rappelle le préfet, est que « nous ne serons jamais seuls », « Emmanuel: Dieu avec nous. » « De nombreuses choses que nous avons disparaîtront, souligne le cardinal: les investissements, les réalisations, les cadeaux, notre argent… disparaîtront tous. Toutes ces choses que nous avons associées à Noël peuvent disparaître. Mais Jésus qui vient comme l’un de nous, Dieu avec nous, restera avec nous pour toujours. Voilà donc notre espoir. »

        Pour l’année 2021, le cardinal Tagle « souhaite que les gens aient la force, l’espoir, la foi et la joie de rendre la nouvelle année plus lumineuse ». Il rappelle que les facteurs extérieurs « peut-être …  ne changeront pas », mais « nous pouvons changer nos perspectives et cela rendra la nouvelle année plus brillante: notre espoir, notre solidarité, notre joie ».

 

 
 
 
Partager cet article
Repost0

commentaires