Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 avril 2021 3 28 /04 /avril /2021 12:32

 

  Dimanche 25 avril 2021 – Villeneuve-sur-Lot

 

 

« Je donne ma vie pour mes brebis. J’ai encore d’autres brebis qui ne sont pas dans cet enclos : celles-là aussi, il faut que je les conduise. »

 

      Frères et sœurs bien-aimés, aujourd’hui, 4ème dimanche de Pâques, c’est le dimanche du Bon Pasteur, le dimanche où nous sommes particulièrement invités à prier pour les pasteurs, les prêtres et les évêques, et à demander à Dieu qu’il appelle des jeunes au sacerdoce.

 

       Devenir prêtre n’est pas comme faire un gâteau et suivre la recette à la lettre...ce serait trop simple ! Mais pour aimer suivre le Christ Bon Pasteur, il y a malgré tout 4 ingrédients principaux :

 

1) Un certain amour dans les relations familiales

… aucune famille n’est parfaite et l’amour conjugal est souvent fait d’échecs et de réussites, mais pour qu’un futur prêtre grandisse humainement, il aura besoin de voir et de reconnaître avant que mettre de l’amour mutuel dans les relations entre les personnes est porteur de vie et de joie profonde.

 

2) Une découverte et un respect de Dieu

C’est une question plus cruciale et plus clivante sans doute aujourd’hui car le monde qui nous entoure est ambivalent et même perdu sur ce sujet. Mais considérer Dieu et le respecter nous remet, nous les hommes, à la bonne place, à la différence du mensonge, et des loups...

 

3) Pour faire un prêtre, il faut enfin un appel personnel

...ça, c’est une grâce qui ne vient pas de nous ! C’est un appel intérieur, une conviction que Dieu met en nous qu’il nous attend, qu’il nous prépare, qu’il n’y a pas de hasard et qu’être à son service comme pasteur est une bonne chose ou même la meilleure chose, la plus belle vocation, même si elle peut paraître hors de notre portée…Nous pouvons cependant prier pour cette grâce soit donnée ou plutôt reçue !

 

4) Enfin, il y a l’appel de l’Église, de l’évêque bien sûr, mais avant, la conscience ou l’expression que l’Église et les communautés chrétiennes ont besoin de prêtres, aiment leurs prêtres, et sans les idolâtrer, prient pour eux, prient pour les vocations. C’est un vrai relais de l’appel intérieur que le Seigneur donne à un enfant ou à un jeune.

 

     Ce qui est sûr, c’est que le Seigneur continue d’appeler des enfants et des jeunes à le suivre comme prêtres et comme religieuses, dans un don de soi total parce qu’il veut encore sauver des personnes perdues ou éloignées de Lui ! L’évangile de ce jour nous le redit. Nous sommes donc appelés à ce que ces « ingrédients » soient respectés et développés pour faire de bons prêtres au service de l’Église et du monde.

 

« Seigneur, donne-nous des prêtres, donne-nous de saints prêtres, et rends-nous tous dociles à ton Esprit Saint ! »

 

« Je donne ma vie pour mes brebis. J’ai encore d’autres brebis qui ne sont pas dans cet enclos : celles-là aussi, il faut que je les conduise. »

 

Amen.

 

Père Thibaud de La Serre

Partager cet article
Repost0

commentaires