Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 novembre 2021 7 07 /11 /novembre /2021 17:33

 

Homélie du 7 novembre 2021

 Villeneuve-sur-Lot

 

 

« Jésus s’était assis dans le Temple en face de la salle du trésor, et regardait comment la foule y mettait de l’argent. »

 

        Frères et sœurs bien-aimés, cette remarque sur l’attitude de Jésus « assis » en face de la salle du Trésor est étonnante, rare, trouvée seulement en saint Marc et saint Luc. Jésus voit. Il prend le temps de regarder : il admire, il discerne, il apprend à bien regarder avant de juger...Et il regarde aussi notre rapport à l’argent… : ceux qui donnent beaucoup, ceux qui pourraient donner plus, ceux qui ne donnent rien, ceux comme cette pauvre veuve qui donnent peu mais qui donnent tout ce qu’ils ont car le geste de donner est beaucoup plus beau et beaucoup plus fort que la somme elle-même !

 

C’est ce que Jésus loue ici par son admiration et c’est ce qu’il fera lui-même en acceptant de vivre de très peu et de dépendre de son Père, comme les lys des champs dans l’évangile de saint Matthieu. Il dépendra encore de son Père et totalement en ouvrant ses deux bras sur la croix pour donner toute sa vie et recevoir bien plus que le centuple de la part de son Père.

 

Ce regard de Jésus à l’argent me permet de vous dire, à vous paroissiens de Villeneuve, que je vois depuis un an beaucoup de générosité de votre part, pour l’Église, pour notre paroisse…

Certes, notre paroisse est encore en déficit, suite à travaux structurels qui ont dû être faits dernièrement, suite à des dépenses diverses qu’il faut réduire, et suite à des augmentations d’énergie, mais vous êtes toujours restés généreux! Je pense notamment à la souscription qu’avait lancé le Père Richard en 2020. Et même, quelques personnes concrétisent en ce moment quelques legs et donations, qui nous permettront de mieux envisager l’avenir...C’est un grand réconfort !

 

Je constate également qu’il y a une centaine de nouveaux donateurs du Denier de l’Église, soit d’anciens qui se remettent à donner, soit de jeunes familles à qui nous prenons le temps d’expliquer ce qu’est le Denier et à quoi correspondent nos finances.

Il y a eu une vraie rupture de transmission, en tout. Même moi, de ma génération, de parents pratiquants, je n’ai pas été enseignée sur ce que c’est que le Denier ! La rupture de transmission a été nette, et nous devons être clairs pour ceux qui nous suivent et de temps en temps comptent sur l’Église… : Quel est le devenir réel d’un casuel, d’une quête, d’une quête pour une œuvre (prêtres âgés, Secours Catholique, Séminaristes, Églises d’Afrique, Institut Catholique de Toulouse, etc), du Denier ? Quand nous sommes simples et clairs, parce que nous n’avons rien à cacher, alors les personnes sont généreuses, quel que soit leur âge !

 

L’Église de France n’est pas riche, à la différence de certains pays qui nous entourent, mais elle est aidée. Aidée par des municipalités qui la plupart entretiennent les églises-bâtiments, par beaucoup de personnes qui veulent conserver ce patrimoine religieux auquel tous les Français tiennent. Oui, nous nous sentons aidés.

Le Cardinal Lustiger paraît-il disait : « L’Église est riche d’espérance, mais elle a besoin de pain pour vivre ». Les jeunes adultes qui nous approchent pour demander un sacrement, peuvent le comprendre, et le comprennent.

 

        Alors nous, n’ayons pas peur de regarder, comme Jésus, la réalité en face. Je pense également ici aux dépenses de chauffage et à la nécessité de baisser nos consommations, par exemple en arrêtant le chauffage dès la communion lors de la messe dominicale.

 

« Jésus s’était assis dans le Temple en face de la salle du trésor, et regardait comment la foule y mettait de l’argent. »

 

                                                                                                   Amen.

 

                                                                                      Père Thibaud de La Serre

Partager cet article
Repost0

commentaires