Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 mars 2022 3 23 /03 /mars /2022 13:42
COMMUNIQUE DE PRESSE DE LA CEF.

COMMUNIQUE DE PRESSE DE LA CEF.

 

Paris, le 18 mars 2022


L’Église se mobilise pour venir en aide aux réfugiés ukrainiens
 

      Depuis le 24 février, toute l’Europe est bouleversée par le drame de la guerre en Ukraine et par les millions de victimes qu’elle provoque au sein des populations. En France, près de 15 000 personnes fuyant la guerre sont déjà arrivées, et elles ne sont que les premières. Des initiatives de toutes sortes sont prises pour accueillir et prendre en charge leurs besoins les plus urgents.


      Le Conseil pour la solidarité et de la diaconie , de la CEF : composé de 15 organismes de solidarité et présidé par Monseigneur Pascal Delannoy, évêque de Saint-Denis, a décidé de se réunir mensuellement (en lien avec l’Éparchie gréco-catholique ukrainienne de France) afin de faciliter le partage d’informations et la concertation sur l’aide apportée au peuple ukrainien .
    Parmi ces actions, et dans le prolongement des initiatives communes vécues ces dernières années pour l’accueil de réfugiés et de migrants, le Service National Mission et Migrations de la CEF, la Fédération de l’Entraide Protestante, JRS France (Jesuit Refugee Service) et le Secours Catholique ont décidé de créer ensemble la plateforme « Ensemble pour l’accueil des exilés », en vue de soutenir la mobilisation citoyenne pour l’accueil des personnes exilées. Cette plateforme, qui collaborera avec d'autres associations engagées dans le soutien à l’Ukraine et l’accueil de réfugiés, vise à coordonner, soutenir et offrir des conseils et des outils utiles à toutes celles et tous ceux qui, dans les réseaux de ces organismes, et au-delà, souhaitent s’investir concrètement dans ces actions de solidarité et d’entraide.


     Cette plateforme se donne trois missions principales :
Une fonction « Ressources » : élaboration, mutualisation et mise à disposition d’outils, documents repères, etc. des réseaux participants aux opérations ;
Une fonction « Soutien opérationnel à l’action des réseaux » : il s’agira d’accompagner la « mobilisation citoyenne », dans l’accueil et l’accompagnement, principalement par la coordination et la mise en lien des acteurs sur le terrain ;
Une fonction « Plaidoyer » : à exercer auprès des pouvoirs publics, mais aussi en soutien et conseil pour l’action de plaidoyer des réseaux participants à l’opération sur le terrain


     Les événements actuels prennent une tournure exceptionnelle, aussi ce dispositif a été construit prudemment, en tenant compte des incertitudes actuelles. D’une part, l’incertitude sur le nombre de personnes qui seront accueillies puisque le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés prévoit l’arrivée de 5 à 6 millions de réfugiés en Europe dans les semaines à venir. D’autre part, l’incertitude sur la durée de cet exil : l’organisation de cet accueil doit anticiper les évolutions possibles du conflit en Ukraine.
    Mercredi 2 mars, jour de l’entrée en Carême, le pape François nous invitait à jeûner et prier pour l’Ukraine. « Que la Reine de la paix préserve le monde de la folie de la guerre ! ». Le Saint Père a renouvelé cette intention le 6 mars, dans un vibrant appel pour la paix en Ukraine « où coulent des fleuves de sang et de larmes».
    Tous les catholiques sont appelés à prier pour la paix et à être solidaires de ceux qui souffrent à cause de la guerre.

 

VOIR LA VIDÉO: https://www.youtube.com/watch?v=BJU-zIRC-sQ

 

Le jour où cette vidéo a été enregistrée, le dimanche 13 mars, le nombre de réfugiés ukrainiens était estimé à 1,5 million de personnes. Le jeudi 17 mars, le Haut-commissaire des Nations unies pour les réfugiés a annoncé le franchissement du cap des 3 millions de réfugiés, confirmant que cette crise progresse à une vitesse jamais vue en Europe depuis la Seconde Guerre mondiale.

Retrouvez toute les informations de cette plateforme sur https://bit.ly/3qeDxC8

 
Partager cet article
Repost0

commentaires

C
tres intructif, merci
Répondre