Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 août 2022 3 10 /08 /août /2022 15:47

 

Dimanche 24 juillet 2022 – Villeneuve-sur-Lot

 

 

« Combien plus le Père du ciel donnera-t-il l’Esprit saint à ceux qui le lui demandent ! »

 

      Frères et sœurs bien-aimés, vous savez peut-être que c’est l’évêque Saint Germain d’Auxerre (fêté le 31 juillet), au début du Vème siècle, qui apprit le sens de la prière à la jeune Geneviève qui sauvera Paris d’Attila et des Huns plus tard par la force de sa prière… J’ai commencé mon ministère de diacre et de prêtre à la paroisse Saint Germain de Charonne (XXe arrondissement de Paris) où il y a un grand tableau qui représente cette histoire !

Aujourd’hui, les textes de la liturgie nous enseignent le sens de la prière et même le comment prier (Notre Père). Mais je voudrais dire qu’en amont de la prière, deux attitudes sont nécessaires :

 

       1/ La crainte de Dieu, c’est-à-dire le respect de Dieu, qui gouverne le monde, qui voit le mal et l’injustice qui se passe dans le monde des hommes (Cf Genèse 18 : la clameur de Sodome). Dieu n’est pas la cause des malheurs des hommes !... Le mal est capable de tout inverser, même chez certains croyants ; mais il faut reprendre raison : Dieu est l’auteur du bien et non du mal, et il ne cesse de nous orienter vers le bien. Je pense ici au verset qui précède juste la lecture de ce dimanche de Genèse 18 : « J’ai voulu connaître Abraham afin qu’il prescrive à ses fils et à sa maison après lui, d’observer la voie du Seigneur en pratiquant la justice et le droit » (Gn 18,19).

La crainte de Dieu est un « don du Saint Esprit ». Beaucoup de baptisés aujourd’hui (trop) n’ont toujours pas reçu la confirmation et les 7 dons du Saint Esprit. C’est pourquoi, dans mon ministère auprès des parents et des jeunes, je parle beaucoup de la prière et des dons du Saint Esprit , comme le respect de Dieu. Et je vous invite, anciens et grands-parents, à tenir bon sur le respect de Dieu. C’est salutaire pour tous !

 

       2/ La pauvreté devant Dieu : c’est l’origine de la fameuse formule de Jésus « Celui qui demande reçoit… ». À certains moments de la vie, nous pouvons nous rebeller contre cette attitude de demande ou d’indigence. Pourtant, n’est-elle pas la vérité sur notre nature humaine, aussi belle soit-elle ?

La religion chrétienne ne vient pas cultiver une attitude de « soumission ou de dépendance stérile » avec Dieu comme le pensent les personnes athées. Elle nous remet dans la vérité : la vérité d’une relation filiale car Dieu est pour nous un Père.

 

Or, ne devons-nous pas (naturellement) avoir du respect et une certaine humilité vis à vis de nos parents, même malgré leurs péchés ?!... C’est à mon sens la base de la culture… Oui, Dieu veut nous sauver du mal et de l’orgueil, c’est pourquoi nous ne perdons rien, mais nous gagnons tout, en le priant de tout notre cœur !!!

 

« Combien plus le Père du ciel donnera-t-il l’Esprit saint à ceux qui le lui demandent ! »

 

                Amen.

 

                Père Thibaud de La Serre

 

Partager cet article
Repost0

commentaires