Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 septembre 2022 1 19 /09 /septembre /2022 15:43

 

Dimanche 11 septembre 2022 – Villeneuve-sur-Lot

 

« Voici une parole digne de foi : le Christ Jésus est venu dans le monde pour sauver les pécheurs, et moi, je suis le premier des pécheurs. »

 

        Frères et sœurs bien-aimés, à la lecture de ce bel évangile du fils prodigue et même des 3 paraboles dites « de la miséricorde » (Luc 15), je me suis demandé quel était le lien qui était recherché avec l’épisode du Veau d’or dans la première lecture (Exode 32) ?

Le veau est une image fabriquée par les hommes, une idole, parce que le peuple est dans le besoin, au désert, sans guide et sans lieu de culte. En parallèle, la brebis perdue et le fils cadet sont aussi dans le besoin, sans guide et sans sécurité. Mais dans le cas du Veau d’or, c’est Dieu, le père du peuple, qui va finalement envoyer Moïse pour les faire changer car ils déviaient. De même, dans le cas du berger qui part à la recherche de sa seule brebis égarée. Tandis que pour le fils prodigue, le père attend… il n’envoie pas de messager…

 

La différence entre les deux épisodes est aussi que l’attitude mauvaise peut être portée par un seul (la brebis perdue, le fils cadet, le fils aîné ou saint Paul persécuteur) ou par plusieurs (le peuple au désert, les pharisiens et scribes).

Ce qui est commun dans ces histoires ce dimanche, c’est donc l’attitude d’être dans le besoin. Ceux qui sont dans le besoin et seuls se rendent compte semble-t-il plus vite de leurs torts, de leurs péchés que ceux qui récriminent ensemble et qui jettent la faute sur un autre (Moïse, Jésus ou le berger qui abandonne ses 99 brebis peut-être) !

 

Mais que signifie être vraiment dans le besoin, réfléchir, et faire appel à Dieu qui est plus grand ? Que signifie être dans le besoin et répondre positivement à Dieu qui vient vers nous pour nous aider ? Car ce n’est pas une attitude facile de demander de l’aide ou d’accepter l’aide de quelqu’un… ! Que l’on soit pauvre et blessé ou que l’on soit riche et repu !

 

Le Seigneur se révèle patient et miséricordieux, avenant et aimant pour quiconque.

Mais nous ? Comment allons-nous recevoir vraiment cette miséricorde ? Comment cherchons-nous et proposons-nous vraiment son aide et son salut ?!... Sans doute, dans quelques mois devrons-nous nous passer davantage de choses superflues, étant donné les crises économiques, affectives et familiales…Mais croyons-nous que quelqu’un peut nous aider ?! Croyons-nous que le Père, le Fils et le Saint Esprit sont venus justement pour nous sauver ?! Croyons-nous vraiment que des choses mauvaises peuvent changer ?!

 

« Voici une parole digne de foi : le Christ Jésus est venu dans le monde pour sauver les pécheurs, et moi, je suis le premier des pécheurs. »

 

                                                                                         Amen.

 

                                                                                          Père Thibaud de La Serre

Partager cet article
Repost0

commentaires