Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 janvier 2012 4 05 /01 /janvier /2012 09:59

Benoît XVIDans leurs messages du Nouvel An, le pape comme le chef de l’Église anglicane ont plaidé pour la jeunesse.

« Convergence des préoccupations, oecuménisme de fait : à l’occasion des messages prononcés à l’aube de l’année 2012, le pape Benoît XVI et le chef de l’Église anglicane, Rowan Williams, ont plaidé pour la jeunesse. Les propos de l’archevêque de Cantorbéry s’adressaient aux Britanniques, puisqu’ils faisaient référence aux graves émeutes de l’été ; mais ses réflexions avaient une portée plus large : « Nous devons nous demander quel genre de société laisse tomber tant de jeunes », s’est-il inquiété. Le nombre d’élèves sortis de l’école sans diplôme, les chiffres élevés du chômage, les difficultés de logement, mais aussi les familles disloquées, les grossesses adolescentes, les conduites à risque ou les actes de délinquance concernent bien d’autres pays.     

Et sa conclusion avait valeur universelle : « La foi chrétienne a souligné l’importance essentielle de donner aux jeunes gens le respect qu’ils méritent. » 

En quoi consiste ce respect ? Il s’agit de sortir d’un rapport de méfiance ou de supériorité à l’égard des jeunes générations, de ne confisquer ni les pouvoirs ni les responsabilités. Mais cela ne signifie pas de tout leur «passer», d’idolâtrer leur âge dans les élans  malsains de «jeunisme» d’une société incapable de mûrir. Les jeunes doivent être «éduqués» (pas seulement «instruits»), a insisté, comme en écho, le pape Benoît XVI. Éduqués « au sens de la justice et au respect de l’autre, à la capacité d’affronter les conflits sans autoritarisme, à la force intérieure de témoigner du bien même lorsque cela coûte sacrifice, au pardon et à la réconciliation ». Pour leur redonner confiance en l’avenir, cet avenir qu’ils « regardent aujourd’hui avec une certaine appréhension ».  

Belle feuille de route pour les parents, les éducateurs, mais aussi pour les responsables politiques. Un engagement pour l’année qui s’ouvre, surtout quand elle comprend des échéances électorales. Un programme de confiance, un parti pris de respect (on sait que le mot leur est cher). Respecter les jeunes, c’est leur donner toutes leurs chances, c’est également être exigeant envers eux, c’est les croire capables de changer ce que leurs aînés n’ont pas su changer. »

      La Croix Lundi 2 janvier 2012

Partager cet article

Repost 0
Published by Paroisse Saint Joseph de Villeneuve - dans feuille info
commenter cet article

commentaires

Informations, Agenda et Documents 

de la Paroisse Saint Joseph de Villeneuve

Rechercher

Denier de l'Eglise

 

                       

                       DON EN LIGNE