Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 mai 2020 1 04 /05 /mai /2020 13:05
GIANADDA, "Tenons le coup, nous resterons debout !"

 Publié dans #Informations, #CONFINEMENT

https://www.youtube.com/watch?v=zt7y71_Bvvg

 

Partager cet article
Repost0
2 mai 2020 6 02 /05 /mai /2020 06:43

 

Sortons de nos confinements intérieurs !

Au moment de quitter les Apôtres pour rejoindre son Père, Jésus leur promet qu’il ne les abandonnera pas :

« Et moi, je serai avec vous tous les jours , jusqu’à la fin du monde » (Mathieu 28,20)

Mais , privés de sa présence physique, les Apôtres sont vite envahis par le doute et la crainte.

Confrontés à une ville hostile,ils se réfugient au Cénacle après en avoir verrouillé les portes et y restent confinés plusieurs semaines,apeurés et désorientés , ….. jusqu’à la Pentecôte :

Jésus , fidèle à sa promesse, leur envoie l’Esprit Saint qui ,se jouant des verrous , va changer leur cœur . Libérés de la peur qui les paralysait et emplis d’une force nouvelle, les Apôtres sortent et vont devenir pour le monde entier les témoins du Christ ressuscité.

 

Au moment où j’écris , nous nous trouvons dans cette même période qui précède la Pentecôte.

Nous sommes nous aussi pour la plupart confinés , attendant dans l’angoisse que la menace passe.

Les passants croisés lors de nos rares sorties nous semblent des dangers en puissance.

Stoppés net dans notre course insensée , nous ne savons plus que faire et que penser.

Comme les Apôtres enfermés à double tour au Cénacle, nous aurions grand besoin de l’Esprit Saint pour faire sauter nos verrous intérieurs !

 

Mais où est il donc, cet Esprit Saint dont on dit « qu’Il est le don mystérieux de Dieu qui rend fort dans l’épreuve, libère du doute, rend joyeux et confiant » ?

 

Sans doute, dans le brouhaha de nos vies jusque là très agitées , tellement sûrs de notre autosuffisance , nous l’avons  un peu « perdu de vue ». ..

Mais depuis que le silence et le vide se sont emparés de nos vies, nos certitudes se fissurent , nous ressentons à quel point nous sommes vulnérables et avons besoin de sa force .

 

Esprit Saint , viens à notre secours !

 

- Envoie ton souffle bienfaisant sur chacun d’entre nous :

Qu’il nous donne la force de surmonter les difficultés présentes et à venir , en gardant confiance et espérance.

Qu’il nous donne le courage de réorienter notre vie en nous décentrant de nous même. Plutôt que de nous apitoyer sur notre propre sort , réapprenons le sens de prendre soin : prendre soin de nos frères proches et lointains , prendre soin de la nature, ce don inestimable de notre Créateur.

 

Comme nous y invite le Pape François, que ce temps d’épreuve nous fasse prendre conscience « de ce qui importe et de ce qui passe, de ce qui est nécessaire et de ce qui ne l’est pas »

 

- Souffle aussi sur nos communautés chrétiennes : donne leur le courage de quitter le refuge sécurisant de leurs habitudes pour aller au large , regonfler leurs voiles d’un nouveau dynamisme , et être , comme les Apôtres , les témoins véritables du Christ ressuscité.

 

- Souffle enfin sur les dirigeants de ce monde : envoie leur tes dons de sagesse et discernement, pour qu’ils mettent de coté toute soif de puissance et travaillent collectivement au bien commun de notre humanité, dans un souci de justice et de paix.

 

Et que tous ensemble, dés la fin de ce « satané confinement », nous puissions nous retrouver pour t’invoquer d’une seule voix :

 

« Viens Esprit Saint , change notre cœur et renouvelle la face de la Terre ! »

                                                                                                           M.C.D.

Partager cet article
Repost0
29 avril 2020 3 29 /04 /avril /2020 19:52

 

Partager cet article
Repost0
28 avril 2020 2 28 /04 /avril /2020 12:08

 

Lors de l’audience générale de ce mercredi 22 avril 2020, depuis la bibliothèque du Palais apostolique, le Pape François a évoqué la 50e Journée Mondiale de la Terre. Situant sa réflexion dans la lignée de "Laudato Si’", il l’a présentée comme une «opportunité pour renouveler notre engagement à aimer notre maison commune et à en prendre soin».

«Comme la tragique pandémie de coronavirus est en train de nous le démontrer, c’est seulement ensemble et en prenant en charge les plus fragiles que nous pourrons vaincre les défis globaux», a expliqué le Pape François. Il a donc invité à s’engager dans le soin de la maison commune, l’être humain étant à la fois fait de «matière terrestre», dépendant des fruits de la terre, et portant un «souffle vital qui vient de Dieu».

Apportant son soutien aux mouvements de défense de l’environnement, le Pape remarque que la dégradation de la nature a atteint un niveau qui met en péril la survie de l’être humain. La crise actuelle a donc aussi une dimension spirituelle. «Nous avons péché contre la terre, contre notre prochain, et en définitive contre le Créateur, le Père bon qui fournit ce qu’il faut pour chacun et qui veut que nous vivions ensemble en communion et prospérité». «Dieu pardonne toujours, nous les hommes nous pardonnons parfois, mais la Terre ne pardonne jamais», a remarqué le Pape en citant un dicton espagnol.

Retrouver l’harmonie

L’enjeu pour chaque personne est donc de retrouver une relation harmonieuse avec son prochain, et avec toute la Création. Si nous «avons ruiné l’œuvre du Seigneur» en exploitant les ressources de la Terre à un rythme effréné, «nous sommes appelés à retrouver le sens du respect sacré pour la terre, parce qu’elle n’est pas seulement notre maison, mais aussi la maison de Dieu».

Le défi spirituel est de réveiller «le sens esthétique et contemplatif que Dieu a placé en nous», a expliqué François en reprenant les termes de l’exhortation apostolique Querida Amazonia. La conversion écologique doit également se concrétiser dans un sens politique, et le Pape a rappelé l’importance de deux évènements programmés dans les prochains mois: la COP15 de Kunming en Chine, sur la biodiversité, et la COP26 de Glasgow, en Écosse, sur le changement climatique. Mais au niveau international comme sur le plan national et local, la concertation est essentielle, et la transformation écologique doit partir du bas, d’un mouvement populaire, et non pas être imposée d’en haut.

«En ce temps pascal de renouveau, engageons-nous à aimer et apprécier le magnifique don de la terre, notre maison commune, et à prendre soin de tous les membres de la famille humaine. Comme frères et sœurs que nous sommes, supplions ensemble notre Père céleste : “Envoie-sur nous ton Esprit et renouvelle la face de la terre”», a conclu le Pape en citant le Psaume 104.

 

Partager cet article
Repost0
28 avril 2020 2 28 /04 /avril /2020 09:03
SECOURS CATHOLIQUE : CONFINÉS MAIS ENGAGÉS

Cliquer sur le lien ci-dessous :

 
En cette période de confinement, restons en lien,

 

Chacun chez soi ne veut pas dire

chacun pour soi !

 

 

Partager cet article
Repost0
28 avril 2020 2 28 /04 /avril /2020 07:07
CHANSON SUR LE COVID-19 VENANT DU KÉNYA, PAR LE GROUPE WAKA WAKA

Kenya : Une chanson sur le Covid-19 retentit à l’échelle mondiale


Les jeunes musiciens du groupe Waka Waka, basé à Nairobi au Kenya, ont vu leur chanson contre le Covid-19 retentir à l’échelle internationale. Exécutée dans un style reggae, la chanson appelle à l’espoir et lance le même message que le psalmiste : « Non, je ne mourrai pas, je vivrai » (Psaumes 118, 17).


À l’occasion de la 50e édition de la Journée mondiale de la Terre, célébrée le mercredi 22 avril, le Mouvement catholique mondial pour le climat, une organisation basée à Rome, qui travaille pour mieux prendre soin de notre maison commune, a reconnu et plébiscité la chanson d’un groupe musical kenyan sur le Covid-19. De fait, le mouvement écologique, dont le document fondateur est l’Encyclique du Pape François Laudato Si’, avait posté ladite chanson dans un Tweet et invité ses followers à la partager avec leurs amis.


Il y a de la place pour l’espoir


La chanson du groupe Waka Waka intitulée « Anti Covid-19 » appelle à la solidarité mondiale face à la pandémie du Covid-19 et lance un vibrant appel d’espoir à travers les paroles de son refrain : « Il y a de la place pour l’espoir. N’ayez pas peur. Dieu est au contrôle ». Exécutée dans un style reggae à seulement 2 minutes 54 secondes, le morceau commence par un métissage de culture, unissant Kezamutima, d'origine burundaise, et Lusungu Kumwenda du Malawi, avec des paroles qui allument et réchauffent les coeurs des mélomanes : « J'ai pleuré pour la justice et je suis ici pour résister au Covid-19. Je dis : N'ayez pas peur, nous ne sommes pas prêts à mourir ».

 


Évangéliser au moyen de la musique


Qu’une telle invitation ait un retentissement international, le fondateur et leader du groupe Waka Waka, Steeven Kezamutima s’est dit encouragé et motivé : « Je suis tellement excité, tellement encouragé. J’ai l'impression que les organisations et les institutions reconnaissent le travail des jeunes dans l'Eglise et cela peut encourager de nombreux artistes à développer de bons thèmes vers l'évangélisation et à donner de l'espoir au peuple de Dieu ».

 


Le Covid-19 ne laisse personne indifférent


Parlant de l'inspiration de son groupe pour produire la chanson, Kezamutima qui coordonne Laudato Si' Generation en Afrique explique que la pandémie qui frappe l’humanité ne laisse personne indifférent : « Nous sommes tous en confinement et ressentons la douleur de cette vie difficile ainsi que la peine qu’éprouvent des familles qui perdent leurs proches et tant de personnes pauvres qui ne se battent pour gagner leur pain au quotidien ».

 


Qui sont-ils, les Waka Waka ?


Fondé en août 2016, le groupe musical Waka Waka est composé de dix jeunes franciscains séculiers étudiant à CUEA (The Catholic University of Eastern Africa) à Nairobi au Kenya, provenant de divers pays africains, dont le Kenya, le Malawi, le Burundi et la République démocratique du Congo. Ces jeunes dont la diversité représente une richesse pour l’inspiration de leurs chansons, pensent que « la musique joue un rôle essentiel dans la lutte contre la pandémie du nouveau coronavirus en raison de sa capacité à sensibiliser et à donner de l'espoir aux personnes qui risquent de subir un traumatisme pour diverses raisons ».

 

Vatican News - 25.04.2020

Partager cet article
Repost0
21 avril 2020 2 21 /04 /avril /2020 12:17
INQUIET, INQUIÈTE ... POUR VOUS ... POUR UN PROCHE ... COMPOSEZ LE 0806 700 772
INQUIET, INQUIÈTE ... POUR VOUS ... POUR UN PROCHE ... COMPOSEZ LE 0806 700 772
Cliquer sur l'image pour l'agrandir

Cliquer sur l'image pour l'agrandir

 

Partager cet article
Repost0
18 avril 2020 6 18 /04 /avril /2020 19:32

Si dans vos multiples activités de confinés vous pouvez consacrer 10mn à la réflexion et à l'émotion, regardez et écoutez ce très beau document vidéo sur la pandémie qui nous frappe...

A voir, à revoir et à partager avec d'autres...

Voici le lien que vous devez ouvrir (you tube)

 

 

Partager cet article
Repost0
8 avril 2020 3 08 /04 /avril /2020 13:48
Partager cet article
Repost0
25 mars 2020 3 25 /03 /mars /2020 09:55

Le Père Thierry Magnin, Secrétaire général de la Conférence des évêques de France, nous parle de l'Annonciation que nous allons vivre malgré le confinement instauré en mars 2020 à cause de l'épidémie de COVID-19.

Partager cet article
Repost0