Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 mars 2016 3 02 /03 /mars /2016 21:19
Journée diocésaine de  récollection
Partager cet article
Repost0
21 février 2016 7 21 /02 /février /2016 07:24

 

La Marche des Rameaux est le rassemblement des jeunes du diocèse d'Agen. Chaque année, cette marche rassemble entre 250 et 300 jeunes (collégiens, lycéens, étudiants, jeunes professionnels) venus de tout le Lot et Garonne.

Témoignages, temps de prière, de discussion et de partage, temps de fête et concert, célébration et messe et bien sûr marche (7 km maxi !) ponctuent cette journée organisée par la Pastorale des Jeunes.

 

Samedi 19 Mars 2016 - 31ème Marche des Rameaux

Nouveauté 2016 : 5 départs pour les 5 doyennés...
 

Cette marche 2016 est un pèlerinage de tous les jeunes du diocèse vers la Porte Sainte de la cathédrale d'Agen ouverte en cette année de la Miséricorde.

Les participants partiront à 11h00 de 5 lieux différents en fonction de leur doyenné :

Doyenné de l'Agenais : basilique Notre Dame de Bon-Encontre
Doyenné de l'Albret : église Sainte Jehanne du Passage
Doyenné du Confluent : foyer de Charité Notre Dame de Lacépède
Doyenné du Marmandais : église saint Pierre à Brax
Doyenné du Villeneuvois : église de Mérens à Pont du Casse
pour se retrouver en début d'après-midi en l'église de l'Ermitage sur les côteaux d'Agen.

 

Programme :
 

11h00 : RDV au point de départ de ton doyenné
11h30 à 14h15 : Marche en compagnie des séminaristes, échanges, repas tiré du sac
14h15 : arrivée à l'Ermitage, début des témoignages
15h15 : célébration pénitentielle "Taizé"
16h15 : reprise des témoignages et concert de "Mater Dei" qui avait fait la première partie du concert de Glorious en avril dernier.
18h15 : repas tiré du sac
19h00 : bénédiction des rameaux à l'Ermitage et descente aux flambeaux puis passage de la porte sainte
20h30 : messe en la cathédrale St Caprais sous la présidence de Mgr Herbreteau
22h00 : chocolat chaud et fin de la journée

Samedi 19 mars 2016: 31ème Marche des Rameaux

Inscriptions et renseignements : auprès des animateurs aumônerie de collège et lycées ou au 09 52 96 57 62 / 06 51 31 79 54 et par mail : pastorale.jeunes@catholique-agen.cef.fr
Tract et affiche à télécharger et diffuser autour de vous !

 

 

Partager cet article
Repost0
13 février 2016 6 13 /02 /février /2016 20:53

 

Evènements qui jalonnent notre chemin au cours des semaines à venir...

   Neuf catéchumènes venus des paroisses de Sainte-Foy d’Agen, Saint-Benoît en Pays de Serres, Saint-Pierre des Rivières, Saint-Caprais des Moulins du Lot et Saint-Joseph de Villeneuve vivront l’Appel décisif le dimanche 14 février prochain. Six adultes baptisés enfant : Séverine, Noëlle-Anne, Christelle, David, Olga et Rémi qui cheminent vers le sacrement de l’Eucharistie et de la Confirmation seront présents à cette journée.

    L’Appel décisif est le moment où se cristallise toute la sollicitude que l’Église porte aux catéchumènes. C’est l’Église tout entière qui les mène à la rencontre du Christ. Au-delà de l’attention fraternelle portée aux catéchumènes, l’Appel décisif permet de rendre grâce à Dieu pour son action visible dans notre monde : il continue d’appeler et d’enrichir son Église de nouveaux membres. Aussi, nous voudrions que chacun se sente concerné par cette journée.  

     Pour signifier que l’Église entoure ces appelés, et que toute l’Église est invitée pendant ce temps de Carême à revivre un chemin catéchuménal, je vous invite personnellement à venir entourer les catéchumènes de votre amitié et de votre prière le dimanche 14 février à 15 h en l’église Notre Dame à Marmande.

     Vous pouvez aussi inviter plus largement tous ceux qui voudront se réjouir et prier pour les nouveaux appelés. Ils ont encore à découvrir que la foi se vit en Église et ce n’est que par le témoignage de nos communautés qui vivent cette dimension ecclésiale qu’ils auront le désir de la vivre à leur tour.

 

† Hubert HERBRETEAU
Évêque d’Agen

Partager cet article
Repost0
13 février 2016 6 13 /02 /février /2016 20:36

Les prêtres

sont

présents...

 

...quand vous

avez besoin

d’eux...

 

 

 

 

...aujourd’hui

ce sont

eux...

 

 

...qui ont besoin de vous...

...pour soutenir financièrement la vie de l'Eglise !

Il est bon de rappeler que l’Église ne vit que de vos dons,

elle ne perçoit aucune subvention.

Le Denier de  l'Eglise permet d’assurer le traitement de tous nos prêtres, en activité ou à la retraite, et de nos deux séminaristes.

Le Denier de l'Eglise permet également de rémunérer les laïcs soit 12,5 équivalents temps plein pour l’évêché (économat, secrétariat de l’évêque, communication, archives, catéchèse, pastorale des jeunes, etc.) Il y a également le salaire des secrétaires dans les paroisses, soit environ 10 équivalents temps plein pour 26 paroisses.

Les quêtes quant à elles permettent d’entretenir nos églises et presbytères et de faire face aux charges (assurances, taxe foncière, chauffage, électricité, téléphone, entretien, essence des prêtres, eau, fleurs, cierges de cérémonie, vin,  hosties etc.)

   "Les besoins de notre Église diocésaine sont donc grands et nous ne pouvons compter que sur votre générosité.

    Il vous arrive parfois de recourir aux services de l’Église. L’Église, elle, a toujours besoin de vous, de vos dons,  aujourd’hui encore plus qu’hier !

    Donner à l’Église, c’est non seulement la faire vivre, mais c’est également signifier votre appartenance et votre soutien à la communauté catholique."

 

 

Hubert Herbreteau

Évêque d’Agen

 

Vous pouvez remettre votre don par chèque ou en espèces

 à l'issue d'une messe, d'une célébration.

 

Vous pouvez également nous l'adresser par courrier ou le remettre à la

Maison Paroissiale

24 rue Cosse-Manière - 47300 Villeneuve sur Lot

 

Mais vous pouvez aussi faire un don en ligne

sur le site sécurisé du diocèse : cliquez

(en précisant Paroisse St Joseph de Villeneuve)

Pour en savoir plus, pour transmettre l'information à votre entourage familial ou amical, téléchargez, imprimez le dépliant.

Partager cet article
Repost0
8 février 2016 1 08 /02 /février /2016 12:40

Partager cet article
Repost0
20 janvier 2016 3 20 /01 /janvier /2016 23:21

 

Aux catéchumènes,
Aux néophytes,
Aux accompagnateurs,
Aux membres des communautés,


La célébration de l’Appel Décisif, le 1er dimanche de carême, est la 2ème étape, riche et intense, que vivent les catéchumènes au cours de leur cheminement.
Lors de la célébration l’évêque procède au choix et à l’admission des catéchumènes aux sacrements de l’initiation chrétienne : baptême, confirmation et eucharistie, qu’ils recevront à la veillée pascale.
Mgr Hubert HERBRETEAU, évêque d’Agen
et l’équipe diocésaine du Catéchuménat
vous invitent à la célébration de l’Appel Décisif de 9 catéchumènes des paroisses :
Sainte-Foy d’Agen
Saint-Benoît en Pays de Serres
Saint-Pierre des Rivières
Saint-Caprais des Moulins du Lot
Saint-Joseph de Villeneuve


le dimanche 14 février 2016 à 15 h
en l’église Notre Dame
à Marmande


Ils seront accompagnés de :
Séverine, de la paroisse Saint-Caprais des Moulins du Lot,
Noëlle-Anne, de la paroisse Sainte-Croix des Confluents,
Christelle, David et Olga, de la paroisse Notre Dame de Garonne

et Rémi, de la paroisse Saint-Joseph de Villeneuve,
qui recevront le sacrement de l’eucharistie et de la confirmation dans l’année.


Venons nombreux entourer ces nouveaux chrétiens !
Portons-les dans nos prières tout au long du carême !

 

 

Partager cet article
Repost0
20 décembre 2015 7 20 /12 /décembre /2015 22:53

 

 

« Le Verbe s’est fait chair et il a habité parmi nous » (Jn 1, 14).

   C’est dans ce monde de terreur, de violence et de mort que Jésus, le Fils de Dieu a planté sa tente. Le Seigneur passe dans notre vie ébranlée par des événements tragiques. Il vient là où soudain la mort jaillit.

 

 

   Que peuvent dire les chrétiens sur ce qui s’est passé le 7 janvier et le 13 novembre derniers ? Que peut faire l’Église ? Nos mots sont parfois si pauvres, nos actions de paix et de fraternité si petites et tant de fois anéanties.

 

   Notre premier devoir est de compatir envers ceux qui ont été touchés par les attentats.

 

   Nous pouvons ensuite prier : « Dieu de paix, apporte ta paix à notre monde violent : la paix dans le cœur de tous les hommes, la paix entre les nations de la terre. Fortifie-nous dans l’espérance et donne-nous la sagesse pour œuvrer inlassablement pour un monde de justice et de paix. »

 

   Il nous faut dire ensuite que nous croyons en un Dieu qui nous accompagne dans la détresse et non en un Dieu qui punit et anéantit les pécheurs : « Je ne ne prends pas plaisir à la mort de qui que ce soit, oracle du Seigneur. Convertissez-vous et vivez ! » (Ez 18, 32).

   Le risque est toujours de tomber dans la conception de ceux qui sèment ha

ine, terreur et division en mettant Dieu au service de leurs idées et de leurs décisions. Cette instrumentalisation de Dieu est inadmissible. Ce n’est pas en ce Dieu que les chrétiens croient. Et si le mal répond au mal, quand le mal finira-t-il ?

 

« Le Verbe s’est fait chair et il a habité parmi nous » (Jn 1, 14).

 

Le Christ est venu planter sa croix et sa victoire au cœur de nos vies. L’hymne du Vexilla Regis écrite par le poète chrétien Venance Fortunat, évêque de Poitiers, et chantée pour la première fois le 19 novembre 569 peut nous servir de prière en ces temps difficiles. Pendant les guerres de Vendée, c’était l’hymne que chantaient les vendéens avant la bataille, en particulier la strophe

« Ô crux ave, spes unica :

Je te salue, ô Croix, seul espoir des vivants
En ces jours douloureux de larmes s’abreuvant,
Augmente aux cœurs des bons l’immortelle justice,
Et pardonne aux pécheurs leur mortelle malice. »

 

   La parole que l’Église peut dire n’est même pas une parole (devant l’horreur, le mieux est de se taire), mais un signe : la croix. Dieu dépose sa vie sur la croix, instrument de supplice transfiguré par la vie du Christ.

   La croix est la table de l’eucharistie où Dieu dépose la coupe du salut.

   La croix et la crèche où Jésus naît se rejoignent. « De la crèche au crucifiement, Dieu nous livre un profond mystère. De la crèche au crucifiement Dieu nous aime inlassablement » (Chant de Noël Il est né le divin enfant).

   Je souhaite que Noël soit cette année, pour les croyants et les non-croyants un moment d’espérance, de bonheur passé en famille, de lumière apaisante alors que nous sommes touchés par des événements dramatiques. « Le Verbe était la vraie lumière qui, en venant dans le monde, illumine tout homme » (Jn 1, 9).

Que le Dieu de la paix vienne habiter nos cœurs !

 

                                                 Hubert HERBRETEAU
                                                 Évêque d’Agen

Partager cet article
Repost0
16 décembre 2015 3 16 /12 /décembre /2015 18:55
Ouverture de la Porte Sainte en la cathédrale Saint Caprais d'Agen - photo : diocèse d'Agen
Ouverture de la Porte Sainte en la cathédrale Saint Caprais d'Agen - photo : diocèse d'Agen

Ouverture de la Porte Sainte en la cathédrale Saint Caprais d'Agen - photo : diocèse d'Agen

     La cérémonie de l'ouverture de la Porte de la Miséricorde en la cathédrale Saint Caprais à Agen le dimanche 13 décembre 2015 à 15h30 a fait entrer le diocèse dans l'année du Jubilé de la Miséricorde.

 

" Cette porte que nous ouvrons est un beau symbole de ce que doit être l’Église. On ne force pas la porte pour y entrer. L’Église n’est pas une forteresse mais une maison où l’on accueille, où l’on vit l’hospitalité inconditionnelle. Il faut toujours se préoccuper de ceux qui sont au seuil et qui n’osent pas entrer. Des gens ont perdu confiance et craignent que l’Église les repousse. Ils se sentent en marge, « pas vraiment dans les clous » parce qu’ils vivent des situations qui ne correspondent pas aux normes de l’Église. Comment allons-nous les accueillir et les inviter à entrer ? "

Mgr Hubert HERBRETEAU,
homélie pour l’ouverture de la Porte Sainte pour le Jubilé de la Miséricorde
en la cathédrale Saint-Caprais à Agen, le dimanche 13 décembre 2015

 

     De même que notre évêque, les prêtres et les diacres de notre diocèse ont franchi cette porte, vous êtes et nous sommes tous invités à faire cette démarche durant l'année, seul, en famille, en groupe, avec des amis, en paroisse, en communauté.

     La porte de la miséricorde est ouverte toute la semaine de 9h à 18h jusqu'au 20 novembre 2016.
Elle se trouve sur le transept nord et on y accède en faisant le tour de la cathédrale :

  • soit par le chevet : en descendant l'escalier qui se trouve derrière les grilles
  • soit par le portail ouest : rue raspail, en suivant le plan incliné aménagé pour les personnes à mobilité réduite
                                              La porte de la Miséricorde est ouverte !  

       Ces deux accès à la porte de la Miséricorde sont signalés par le kakémono réalisé pour l'année de la miséricorde dans le diocèse d'Agen par un jeune artiste graphiste originaire du Lot et Garonne, Pierre-Alexandre Mercadié.

« Le visuel de la porte, du passage, est créé en reprenant la typologie des arches d’une cathédrale. Ce passage est un accès à une dimension spirituelle. »

 

En passant la porte de la miséricorde, laissez vous accueillir par une mosaïque réalisée par deux artistes Lot et Garonnais, Annie & Carlos Perez d’après le dessin original de Marko Ivan Rupnik.

 

      Un "guide du visiteur et du pèlerin" est à votre disposition ainsi qu'un plan pour découvrir les oeuvres d'art de notre cathédrale et entrer dans le Jubilé.

Si vous souhaitez vous faire accompagner dans cette démarche, n'hésitez pas à contacter la paroisse : 05 53 66 37 27.

Que devons-nous faire ?

       Je vous invite à contempler le Christ, visage de la miséricorde de Dieu en prenant le temps de vous laisser toucher, étonner jour après jour par la Parole de Dieu. En vivant le sacrement du pardon (chaque semaine, le mercredi de 14h à 17h, à tour de rôle, les prêtres du diocèse assureront une permanence ici à la cathédrale pour les confessions), en participant avec plus de ferveur à l’eucharistie, vous serez capables de miséricorde à votre tour.

Que devons-nous faire ?

       Le pape François nous propose aussi de développer six œuvres de miséricorde corporelles en référence à la parabole de Jésus en Mt 25, 35 : « J’avais faim et vous m’avez donné à mangé, j’avais soif et vous m’avez donné à boire, etc. » Il en a ajouté une septième : « ensevelir les morts. »

Quant aux œuvres de miséricorde spirituelles, elles sont aussi au nombre de sept : « Conseiller ceux qui sont dans le doute, enseigner les ignorants, avertir les pécheurs, consoler les affligés, pardonner les offenses, supporter patiemment les personnes ennuyeuses, prier Dieu pour les vivants et pour les morts. »

Vaste programme de réflexion et d’action pour nous tous !
                                                      
Bonne année Sainte !

 


Mgr Hubert HERBRETEAU, homélie pour l’ouverture de la Porte Sainte pour le Jubilé de la Miséricorde en la cathédrale Saint Caprais à Agen, le dimanche 13 décembre 2015 .

 

 

☞ /ob_34bb69_homelie-mgr-hubert-herbreteau-ouvertu.pdf

 

☞ /ob_087813_petit-guide-du-visiteur-et-du-pelerin.pdf

 

☞ /ob_d92f8d_plan-cathedrale-saint-caprais-agen.pdf

 

   

cathédrale Saint Caprais d'Agen - photo : diocèse d'Agen
cathédrale Saint Caprais d'Agen - photo : diocèse d'Agen

cathédrale Saint Caprais d'Agen - photo : diocèse d'Agen

Partager cet article
Repost0
14 décembre 2015 1 14 /12 /décembre /2015 21:04
Tableau « Les sept œuvres de la miséricorde » de Jean-Louis Bézard

Tableau « Les sept œuvres de la miséricorde » de Jean-Louis Bézard

Entrons dans l'Année de la Miséricorde !

 

     Dieu est pour nous comme le père qui attend à bras ouverts le fils prodigue au bout du chemin, et qui invite son fils aîné : « II fallait festoyer et se réjouir parce que ton frère était mort et il est vivant, il était perdu et il est retrouvé » (Le 15, 32). Le cœur aimant et compatissant de ce père est bouleversé, « remué aux entrailles », miséricordieux.

    Miséricorde, une réalité qui comble le cœur des croyants, un sentiment que chacun ressent devant la souffrance d'un proche, d'un enfant.

     « Jésus Christ est le visage de la miséricorde de Dieu », dit le pape François. Il montrait en paroles et en actes que la justice de Dieu est toujours miséricorde.

     Chers diocésains, le pape François veut tracer un chemin pour l'Église, un chemin vers les périphéries d'une humanité souffrante, fragile, mendiante d'amour et de tendresse.

     Je vous invite à contempler le Christ, visage de la miséricorde de Dieu, en prenant le temps de vous laisser toucher, étonner jour après jour par la Parole de Dieu. En vivant le sacrement du pardon, en participant avec plus de ferveur à l'eucharistie, vous serez capables de miséricorde à votre tour.

    Le pape François nous propose aussi de développer six œuvres de miséricorde corporelles en référence à la parabole de Jésus en Mt 25, 35 : « J'avais faim et vous m'avez donné à manger, j'avais soif et vous m'avez donné à boire, etc. » II en a ajouté une septième : « ensevelir les morts. »

    Quant aux œuvres de miséricorde spirituelles, elles sont aussi au nombre de sept : « Conseiller ceux qui sont dans le doute, enseigner les ignorants, avertir les pécheurs, consoler les affligés, pardonner les offenses, supporter patiemment les personnes ennuyeuses, prier Dieu pour les vivants et pour les morts. »

     Vaste programme de réflexion et d'action pour nous tous ! Bonne année Sainte !

Hubert Herbreteau

Évêque d'Agen

 
Partager cet article
Repost0
11 décembre 2015 5 11 /12 /décembre /2015 23:09
Année de la Miséricorde

Le 8 décembre 2015, solennité de l’Immaculée Conception, le Pape François a ouvert, à Rome, une Année Sainte de la Miséricorde qui s’achèvera le 20 novembre 2016 en la fête du Christ-Roi.

Son ouverture coïncide avec le cinquantenaire de la conclusion du Concile Vatican II. Le Pape souhaite voir « comment l’Église pouvait rendre plus évidente sa mission d’être témoin de la miséricorde. C’est un chemin qui commence comme une conversion spirituelle ».

Pour notre diocèse, ce Dimanche 13 décembre, l'évêque d'Agen nous invite à ouvrir la Porte Sainte à la Cathédrale Saint Caprais d'Agen.

Voir le site officiel www.iubilaeummisericordiae.va.

 

Ouverture de la Porte Sainte
Cathédrale Saint Caprais
Dimanche 13 décembre
15h30

Célébration présidée par Mgr Herbreteau

 

 

Confessions
tous les mercredis de 14h à 17h
à la Cathédrale St Caprais
 

 

Prière du Pape François pour le Jubilé de la Miséricorde

 

Seigneur Jésus-Christ,

toi qui nous a appris à être miséricordieux

comme le Père céleste,

et nous as dit que te voir, c’est Le voir,

montre-nous ton visage, et nous serons sauvés.

Ton regard rempli d’amour a libéré Zachée et Matthieu

de l’esclavage de l’argent,

la femme adultère et Madeleine de la quête du bonheur

à travers les seules créatures ;

tu as fais pleurer Pierre après son reniement,

et promis le paradis au larron repenti.

Fais que chacun de nous écoute cette parole dite

à la Samaritaine comme s’adressant à nous :

"Si tu savais le don de Dieu !"

Tu es le visage visible du Père invisible,

du Dieu qui manifesta sa toute-puissance

par le pardon et la miséricorde :

fais que l’Église soit, dans le monde,

ton visage visible,

toi son Seigneur ressuscité dans la gloire.

Tu as voulu que tes serviteurs

soient eux aussi habillés de faiblesse

pour ressentir une vraie compassion

à l’égard de ceux qui sont dans l’ignorance et l’erreur :

fais que quiconque s’adresse à l’un d’eux se sente

attendu, aimé, et pardonné par Dieu.

Envoie ton Esprit

et consacre-nous tous de son onction

pour que le Jubilé de la Miséricorde

soit une année de grâce du Seigneur,

et qu’avec un enthousiasme renouvelé,

ton Église annonce aux pauvres la bonne nouvelle

aux prisonniers et aux opprimés la liberté,

et aux aveugles qu’ils retrouveront la vue.

Nous te le demandons par Marie,

Mère de la Miséricorde,

à toi qui vis et règnes avec le Père et le Saint Esprit,

pour les siècles des siècles.

Amen

Partager cet article
Repost0