Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 novembre 2018 6 10 /11 /novembre /2018 20:24
Saint Martin de Tours
Certains hommes marquent leur temps
en affirmant leur différence, leur foi :

Saint Martin de Tours,
serviteur du Prince de la Paix,
évangélisateur de notre pays,
priez pour nous !

(écouter le chant)
 
Partager cet article
Repost0
2 octobre 2017 1 02 /10 /octobre /2017 12:02

Sainte Fleur

- Vierge -

Fête le 05 octobre

 

 

Fille d’un seigneur d’Auvergne, elle entra très jeune à l’hospice que les chevaliers de Saint Jean de Jérusalem avaient à Beaulieu dans le Quercy. On y recevait les malades et les pèlerins. Sainte Fleur les soignait avec tendresse.

Toute sa vie fut marquée par des extases mystiques qui duraient parfois toute une matinée en action de grâce de la messe.

Elle est devenue la patronne des Violette, des Pâquerette, des Hortense et des Pervenche, des Anne-Aymone... de toutes celles et de tous ceux qui ont une fleur comme nom et qui, comme sainte Fleur, doivent répandre le parfum de leur vertu

Partager cet article
Repost0
16 septembre 2017 6 16 /09 /septembre /2017 20:39
Sainte Émilie de Rodat   
Vierge -
Fête le 19 septembre

 

                 Elle naît à Druelle, près de Rodez  (Aveyron).   En 1819, elle fonde

à Villefranche-de-Rouergue les Sœurs de la Sainte-Famille, au service des plus pauvres et des plus démunis. Son corps repose au couvent de la Sainte-famille dans la ville. 

          Sa congrégation poursuit aujourd’hui ses activités dans de multiples domaines: enseignement, catéchèse, service des malades, services sociaux, présence auprès de handicapés, de      gitans, de prostituées...

            Son confesseur, Pierre-Marie Fabre, publie sa biographie en 1858.

Partager cet article
Repost0
14 juillet 2017 5 14 /07 /juillet /2017 21:20

 

St Victor - Martyr             
 Fête le 21 juillet

 

Son culte est très ancien à Marseille, d’où il est originaire et où il aurait été martyrisé probablement en même temps que d’autres chrétiens.

Une abbaye fondée par Cassien lui est dédiée dès le IVème siècle.

Plus de 40 autres saints, presque tous martyrs des premiers siècles, portent le nom de Victor (en latin, victorieux), évocation du triomphe de leur foi dans l’épreuve.

Partager cet article
Repost0
12 décembre 2016 1 12 /12 /décembre /2016 20:55

 

Jean de la Croix (1542- 1591)

Fête le 14 décembre

        

        Né près d'Avila (Espagne), Jean de Yepes entre chez les Carmes en 1563.

 

        Ordonné prêtre en 1567, mais déçu par l'insuffisante ferveur de son ordre, il songe à se faire Chartreux quand il rencontre sœur Thérèse de Jésus, la future sainte Thérèse d'Avila. Elle le convainc de travailler avec elle à la réforme du Carmel. En 1568, il suscite une nouvelle forme de vie carmélitaine masculine, celle des Carmes Déchaussés. Directeur spirituel du monastère des Carmélites d'Avila dont Thérèse est la prieure, il poursuit avec elle l'œuvre de rénovation de leur ordre. Mais Jean rencontre une vive opposition au sein des Carmes et est emprisonné à Tolède en 1577. Dans son cachot, il compose son Cantique spirituel qui chante les joies de l'union à Dieu. Evadé, il poursuit jusqu'à sa mort, au milieu de maintes difficultés, son action réformatrice. Ses ouvrages, où il expose les conditions de la contemplation véritable, lui ont valu le titre de « Docteur mystique». Il y décrit notamment l'itinéraire qui conduit à l'unité avec Dieu en passant par les épreuves de la nuit intérieure et du dénuement spirituel. « II faut renoncer à tout ce qui n'est pas Dieu ».

 

Il est proclamé Docteur de l'Eglise par Pie XI en 1926.

 

 

Partager cet article
Repost0
14 mars 2016 1 14 /03 /mars /2016 20:29

St Patrice ou Patrick - Evêque

Fête 17 mars

Portrait

 

       Probablement né en Grande-Bretagne, il est amené captif en Irlande par des pirates alors qu’il a 16 ans. Il mène alors une vie de pâtre et découvre la prière. Six ans après, il s’évade et, selon toute probabilité, il reçoit une formation monastique en Angleterre. Toutefois, selon une tradition française remontant au VIIe siècle, il se serait rendu au monastère de Lérins, s’y serait formé, puis se serait rendu à Auxerre où il aurait été ordonné prêtre. Il est certains, en tous cas, qu’il reçoit la consécration épiscopale vers 432 et part avec quelques compagnons évangéliser l’Irlande, au milieu des plus grandes difficultés. Il base son activité missionnaire sur le développement monastique, chaque monastère devenant un centre actif de christianisation. Il établit son siège à Armagh, en Irlande du Nord, qui est resté le siège primatial de toute l’Irlande. Ses dernières années se passent dans la retraite. Son tombeau est très vite l’objet d’un pèlerinage. L’Irlande deviendra à son tour, dans les siècles suivants, une pépinière de moines missionnaires (Fursy, Fiacre, Kilian, Colomban…) qui viendront évangéliser le continent.

Saint Patrick est le patron, très populaire, des Irlandais qui ne manquent jamais de le fêter solennellement

Partager cet article
Repost0
26 janvier 2016 2 26 /01 /janvier /2016 20:44
Portrait
Partager cet article
Repost0
13 janvier 2016 3 13 /01 /janvier /2016 20:47
Portrait

Saint Rémi
Fête le 15 janvier
Évêque

       Le fait le plus notable de la vie de saint Rémi, événement décisif pour l'avenir religieux et politique de la France, est le baptême de Clovis en 496 ou 498.
       Rémi est le dix-septième évêque de Reims. Avant même la conversion du roi des Francs, il exerce sur lui une grande influence morale, probablement favorisée par la reine Clotilde qui est chrétienne. Le récit qui montre Clovis, au cours de la bataille de Tolbiac contre les Alamans (496), promettant au Dieu de Clotilde de se faire instruire dans la foi chrétienne s'il l'emporte sur ses ennemis est probablement légendaire. Mais il est certain qu'il est baptisé par Rémi cette même année, en même temps qu'un grand nombre de ses guerriers.
      Sur le tombeau de Rémi, autour duquel se développera une abbaye rapidement célèbre, sera construite l'église Saint-Rémi de Reims. Il est le patron du diocèse

Partager cet article
Repost0
25 décembre 2015 5 25 /12 /décembre /2015 21:41
Portrait du mois

St Etienne

(Fête le 26 décembre)

 

Diacre et martyr.

 

            Ce que l’on sait de ce premier diacre et premier martyr de l’Eglise est rapporté par les Actes des Apôtres. Son nom fait supposer qu’il s’agit d’un juif helléniste de Jérusalem. Faisant partie des sept diacres désignés par la jeune communauté chrétienne pour soulager les apôtres dans leur tâche et veiller notamment à une équitable répartition des biens, Etienne se révèle tout de suite un vigoureux témoin du Christ par la puissance inspirée de sa prédication. Il appelle avec audace les juifs à se convertir, proclamant que celui qu’ils ont crucifié est vivant. Irrité et inquiet, le Sanhédrin (le Grand Conseil juif) le convoque. La profession de foi enflammée qu’Etienne fait alors est reçue par l’assemblée comme une provocation. Il est aussitôt lapidé et meurt en demandant le pardon de ses bourreaux. Un jeune juif assiste à la lapidation en gardant les vêtements des lanceurs de pierres : Saul, le futur saint Paul.

           A partir du Ve siècle, la nouvelle de la prétendue découverte du corps d’Etienne suscite un intense mouvement de vénération pour ce martyr. Ses reliques se multiplient et se répandent, et des églises se construisent de tous côté en son  honneur.

          Saint Etienne est le patron des diocèses d’Agen, Bourges, Cahors, Meaux, Metz et Toulouse.

 

Partager cet article
Repost0
25 novembre 2015 3 25 /11 /novembre /2015 07:40
Portrait du mois

Ste Catherine d’Alexandrie

 

Vierge et martyre - Fête le 25 novembre –

 

     Les faits que l’on rapporte à son sujet relèvent d’une légende qui ne remonte pas au-delà du Xe siècle. Fille de roi, cette jeune chrétienne instruite et même savante s’oppose avec autorité aux arguments des philosophes païens envoyés par l’empereur romain Maxence (IVe) pour la confondre.

     L’empereur la fait alors torturer au moyen d’une machine constituée de roues armées de pointes de fer et de lames coupantes. Mais la foudre tombe sur la machine et aveugle les bourreaux. Catherine est finalement décapitée. Toute une littérature et une iconographie se sont emparées de Ste Catherine, brodant sur sa vie et sa mort (son corps aurait été transporté par les anges au Sinaï, où il existe toujours le couvent orthodoxe Ste Catherine).

    Il est de coutume de couronner sa statue le 25 novembre, le privilège de «coiffer» Ste Catherine étant réservé aux jeunes filles. La tradition des catherinettes, jeunes filles célibataires fêtées l’année de leurs 25 ans et coiffant à cette occasion un bonnet plus ou moins fantaisiste, est restée vivace dans bien des professions, des

entreprises, des communes. Catherine est la patronne des filles célibataires, des philosophes et, à cause des roues de l’instrument de son supplice, des charrons, meuniers, rémouleurs et tourneurs.

Partager cet article
Repost0