Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 janvier 2021 2 12 /01 /janvier /2021 15:28

 

 

Bienheureuse Soeur Marie Céline de la Présentation 1878-1897

Clarisse (1896-1897) au Monastère de Bordeaux-Talence

 

Un extraordinaire attachement au Christ sur un chemin jonché d’épreuves.

 

       Né le 23 mai, dans un petit village de la Dordogne à Nojals, Germaine Castang est la 5ème enfant d’une famille qui en comptera 12. Dans ce foyer modeste, elle est élevée dans l’amour, les valeurs de travail et de courage et une foi chrétienne authentique. Très tôt, cette petite fille espiègle et volontaire est attirée par la prière, s’attachant particulièrement à Jésus dans l’Eucharistie. Elle veut consacrer sa vie à Dieu dans la vie religieuse.Avant de réaliser cette vocation, un an et demi avant sa mort le 30 mai 1897 à l’âge de 19 ans, sa vie n’est qu’une succession de souffrances, mais aussi de don magnifique à ses proches. Elle a 4 ans quand la poliomyélite fait d’elle la « boiteuse ». À 8 ans, son père, généreux mais instable fait de mauvaises affaires, la famille est ruinée et doit se réfugier pendant trois ans dans un petit abri au milieu des bois. C’est l’humiliation du rejet social, la promiscuité dans une pièce unique, la faim, la mendicité... la misère extrême. Elle a 11 ans et demie quand le père trouve un petit travail et s’exile à Bordeaux. Très vite, elle est confiée avec 2 de ses Sœurs au foyer de Nazareth qui accueille des enfants indigents. Elle y reste 6 ans, boute en train en récréation et habile dans les travaux de l’ouvroir.

      Durant ces années, 5 de ses frères meurent de maladie ainsi que sa mère qui s’effondre d’épuisement âgée de 40 ans. Son père, désespéré, ne sait où se fixer, la famille est éclatée. Elle a 17 ans et demie quand elle réalise son désir de toujours et rentre au monastère de l’Ave Maria de Talence auprès des sœurs Clarisses. Elle devient Sœur Marie-Céline pour peu de temps puisqu’elle meurt bientôt de tuberculose.

 

Un cheminement spirituel droit et lumineux

 

     Ainsi résumée, sa vie peut paraître désolante de pauvreté et de douleurs. Son secret est celui de Saint Paul : « Avec le Christ qu vit en moi. Car ma vie présente dans la chair, je la vis dans la foi au Fils de Dieu qui m’a aimé et s’est livré pour moi ». (Gal 2, 19-20) Pourtant, cette vie en apparence si sombre, a profondément irradié d’admiration les Sœurs de la Communauté.

      Elle bénéficia de grandes grâce dont elle parla très peu mais qui eurent des témoins : apparition de la Vierge, secours des anges, parfums. Sa première biographie connaît une vaste diffusion, bien au-delà de nos frontières et les témoignages de grâces et de guérisons obtenues par son intercession, affluent. Sa tombe devient spontanément un lieu de pèlerinage. Ce ne sont pas ces seules manifestations extraordinaires qui fondent sa réputation de sainteté, elles n’en sont que les indices.

      La vie de de Sœur Marie-Céline rayonne au contraire par la perfection de l’ordinaire. Elle n’a rien fait, rien écrit, elle a simplement traversé sa vie douloureuse dans la foi, l’espérance, la charité, attachée au Christ dans une absolue fidélité. La maison familiale, l’abri de misère, le foyer de Nazareth puis le Monastère de l’Ave Maria, furent autant de petits cloîtres où sa vie spirituelle s’intériorisait dans une intimité grandissante avec le Christ. Elle a dit « oui » à tout avec une grande simplicité, sans dolorisme ni complaisance pour elle-même. Elle a aimé la vie jusqu’au dernier jour et son amour des autres était d’une grande délicatesse. Elle n’a rien fait, mais elle s’est merveilleusement laissé faire, c’est en cela que réside sa sainteté.

« Je suis résolue à faire la Volonté du Bon Dieu. Je me suis jetée entre ses mains, aussi à présent quoi qu’il arrive, je redirai avec Jésus : Fiat »

Sœur Marie Céline

 

Modèle plus que jamais d’actualité et dans la ligne de Fratelli Titti.

 

« Levain dans la pâte »

(Extrait d’une homélie de Mgr Michel Mouisse - Nojals)

 

      « Il est passionnant, quand on voit la vie toute simple de Sr Marie-Céline, de voir comment Dieu s’y prend pour faire bouger. Dans ce monde où sont exaltées ou mise en valeur les performances scientifiques et technologiques, où ruisselle l’intelligence créatrice de richesses, Dieu met en avant les pauvres, les plus petits… ces bienheureux et ces saints dont Marie-Céline fait partie…

Nous sommes frappés par les obstacles qu’elle rencontre sur son chemin de vie : les nombreuses ruptures affectives, sa propre maladie, sans compter la pauvreté extrême…

Son secret c’est le chemin qui l’a aidée non pas à oublier les souffrances qui étaient les siennes, mais à les supporter et à les traverser… un amour tout simple, tout humble pour les autres et pour Dieu… Le chemin de la charité est un chemin de vie.

Dans l’expérience d’une grande solitude… elle a porté l’amour autour d’elle dans une grande union au Christ, unie à sa Passion… (elle fait) l’expérience d’une véritable transfiguration à la Lumière de cet amour dont Die (l’)a comblée… Et ce chemin est la source d’une joie profonde… une joie qui demeurer au cœur même de ce qui éprouve et blesse, parce qu’elle est le fruit d’une Présence... »

 

Visites à Nojals (entre Villeréal 47 et Beaumont 24)

 

       Vous pouvez vous recueillir dans la petite église sur la tombe de Marie-Céline ; visiter sa maison natale ( lundi, jeudi, vendredi, samedi, dimanche - Déborah vous accueille) ; vous imprégner de la paix qui émane de ce lieu-souvenir encore empli de sa présence, qu'on perçoit dans le silence.

Vous-y trouverez des renseignements utiles pour garder le contact, l'évocation de son souvenir, prières, des informations diverses.La Communauté des Clarisses de Nérac a été refondée en 1935 par la communauté de Marie-Céline (Bordeaux-Talence) Elle a pris le relais des communautés de Pessac, puis Nieul-sur-Mer, pour vous parler de Marie-Céline.

  

« Elle fut l’ange consolateur de sa famille et tant que dura la longue et pénible épreuve sa conduite fut simplement héroïque » (de Lucie, sœur de Marie Céline)

Prière pour demander la grâce de la canonisation de la Bienheureuse Sœur Marie-Céline

 

  Confier une intention à l'intercession de Marie-Céline.

 

Dieu Notre Père, Tu as donné à Sœur Marie-Céline la grâce de trouver dans sa famille des exemples d'une vie profondément chrétienne. En elle maintenant nous trouvons un exemple de cette sainteté au quotidien à laquelle le Pape François nous rappelle que nous sommes tous appelés et qu'elle a vécu dans toutes les circonstances qui ont marqué sa courte vie.

Par l'intercession de la Bienheureuse Sœur Marie-Céline nous Te prions pour...

Toi qui règnes pour les siècles des siècles, avec ton Fils Jésus-Christ et le Saint-Esprit.

 

 

Partager cet article
Repost0
29 mai 2020 5 29 /05 /mai /2020 11:18
GROTTE DE LOURDES DANS LES JARDINS DU VATICAN
GROTTE DE LOURDES DANS LES JARDINS DU VATICAN
GROTTE DE LOURDES DANS LES JARDINS DU VATICAN

GROTTE DE LOURDES DANS LES JARDINS DU VATICAN

 

Le pape François a invité les catholiques à s’unir à lui par la prière, ce samedi 30 mai, à 17h30. Depuis les jardins du Vatican, il conduira un chapelet pour confier les « souffrances » du monde entier à la Vierge Marie, en ce temps de pandémie.

 

Par la prière, le Pape François exprime sa proximité avec Lourdes et les grands sanctuaires du monde.

En raison de la situation d’urgence provoquée par la pandémie du Coronavirus qui a entraîné l’arrêt des activités normales des Sanctuaires et l’interruption des pèlerinages, le Pape François veut exprimer sa proximité avec les grands sanctuaires internationaux par la récitation du chapelet, le samedi 30 mai 2020 à 17h30 (heure de Rome), devant la Grotte de Lourdes dans les Jardins du Vatican, explique Mgr Rino Fisichella, Président du Conseil Pontifical pour la Nouvelle Evangélisation, dans un courrier d’invitation aux recteurs de Sanctuaires.“ Tous unis avec le Pape François par la prière du rosaire, ensemble et avec tous les sanctuaires du monde, demandons à la Vierge son aide et son secours durant la pandémie.

 

 

Ce sera un nouveau moment de prière mondiale, pour implorer « l’aide et le secours de la Vierge Marie ». Ce samedi 30 mai à 17h30, les catholiques de tous les continents seront en union de prière avec le pape François, qui récitera le chapelet depuis la réplique de la grotte de Lourdes, dans les jardins du Vatican. Cet évènement sera retransmis en direct sur tous les médias du Saint-Siège.

Avec des hommes et des femmes particulièrement touchés par le virus

 

En ces temps marqués par la crise du coronavirus, ce sont des hommes et des femmes particulièrement touchés par la pandémie qui conduiront les cinq dizaines. Impliqué en première ligne, le personnel soignant sera représenté par un médecin et une infirmière. Une autre dizaine sera conduite par une personne guérie et une autre ayant perdu un membre de sa famille. Figureront également un prêtre aumônier d’hôpital et une religieuse infirmière, pour prier pour tous ceux qui ont été proches des personnes atteintes. Un pharmacien et un journaliste représenteront toutes les personnes qui ont continué à assurer leur service pour les autres durant ce temps de pandémie. Une autre dizaine sera récitée par un volontaire de la protection civile et sa famille, afin de porter dans la prière ceux qui se sont adaptés pour aider durant cette période et plus largement l’ensemble des volontaires. Enfin, une jeune famille avec un enfant né durant cette pandémie seront également présents, « signe de la victoire de la vie sur la mort ».

 

Un « dernier signe de proximité et de consolation »

 

Pour la vigile de la Pentecôte, cette célébration mondiale aura pour thème « Tous, d’un même cœur, étaient assidus à la prière avec Marie ». Ce rendez-vous de prière marquera la fin du mois de mai, et constituera un « dernier signe de proximité et de consolation » pour tous ceux qui sont touchés par le coronavirus, a précisé le Vatican.

 

Le 25 mars dernier puis le 27, le pape François avait déjà invité les fidèles à s’unir à lui, pour la fête de l’Annonciation puis pour la bénédiction urbi et orbi. Ces deux évènements avaient été suivis par des millions de chrétiens à travers le monde.

 
Un grand écran plein jour à la Grotte de Lourdes

Comme tous les grands sanctuaires dans le monde, le Sanctuaire de Lourdes organise un temps de prière à 17h30, en même temps que l’événement qui aura lieu à Rome, en respectant la réglementation sanitaire en vigueur. Dans ce cadre, le Sanctuaire de Lourdes retransmettra en direct, en Mondovision, les images de Rome, sur un grand écran installé pour l’occasion à la Grotte et établira une liaison avec le Centre de Télévision du Vatican, afin d’illustrer le temps de prière du Saint-Père avec des images de la Grotte de Lourdes.

 

Partager cet article
Repost0
16 mai 2020 6 16 /05 /mai /2020 20:48

 

 

 

ALETEIA

ALETEIA

        À l’occasion du centenaire de la canonisation de Jeanne d’Arc ce 16 mai, le diocèse d’Orléans a rédigé une prière adressée à Jeanne d’Arc que chaque jeune est invité à réciter.

      « Beaucoup de jeunes saints ont fait resplendir les traits de l’âge juvénile dans toute leur beauté et ont été, à leur époque, de véritables prophètes du changement ; leurs exemples nous montrent de quoi sont capables les jeunes quand ils s’ouvrent à la rencontre avec le Christ », a écrit le pape François dans son exhortation apostolique Christus vivit.

 

       Parmi eux se trouve Jeanne d’Arc (cliquer) qui, malgré son jeune âge, « a lutté pour défendre la France contre les envahisseurs ». Modèle pour la jeunesse d’aujourd’hui (cliquer), Jeanne d’Arc a été canonisée le 16 mai 1920. Alors que l’Église fête le centenaire de sa canonisation, le diocèse d’Orléans a composé une prière à sainte Jeanne d’Arc que chaque jeune peut réciter afin de lui demander force et son soutien au quotidien.

 

Toi, Jeanne, écoute favorablement nos prières. Depuis six siècles, tu n’as cessé d’obtenir de Dieu des bienfaits pour la France et ses enfants. Aujourd’hui, dans la situation douloureuse que traverse le monde et notre pays, Nous nous tournons vers toi pour en appeler à ta puissante intercession.

 

Toi, Jeanne, avec Celui que tu appelais Messire Dieu, Regarde ceux qui désespèrent, les malades et les mourants pour qu’ils trouvent secours et réconfort. Donne grande force à tous les soignants qui s’affrontent à l’adversité. Pose ton regard généreux sur les pauvres et les plus vulnérables pour les protéger. Soutiens les femmes et les hommes qui ont la lourde tâche de gérer les affaires de la France.

 

Toi, Jeanne, la jeune fille énergique à l’écoute de la Volonté du Seigneur, Aide-nous à grandir en sainteté et à construire notre avenir durablement, À devenir de vrais disciples-missionnaires, enracinés dans la prière, fraternels avec tous, Serviteurs audacieux de la Bonne Nouvelle de Jésus.

 

Toi, Jeanne, tu voulais toujours que Dieu soit : « premier servi » Aide-moi à répondre à Son appel, pour suivre ma vocation. Accompagne chez nous les jeunes le désir de l’engagement pour consacrer notre vie au Roi du Ciel.

 

Vierge Marie, prie pour nous ! Sainte Jeanne d’Arc, patronne de la France, prie pour nous !

Amen

Partager cet article
Repost0
1 mai 2020 5 01 /05 /mai /2020 19:20

 

 

Du 1er au 9 Mai, osons encore prier en Église pour que l'humanité tout entière

soit libérée de la pandémie du covid-19.

 

Canevas pour la neuvaine du 1er au 09 Mai 2020

« Que l’humanité tout entière soit libérée de la pandémie du  Covid-19 »

 

  1. Signe de croix + Pater noster
  2. Je confesse à Dieu
  3. Intention générale

 

  1. Souvenez-vous, Vierge Marie...

Souvenez-vous, ô très miséricordieuse Vierge Marie, qu'on n'a jamais entendu dire qu'aucun de ceux qui ont eu recours à votre protection, imploré votre assistance, réclamé votre secours, ait été abandonné.
Animé d'une pareille confiance, ô Vierge des vierges, ô ma Mère, je cours vers vous et, gémissant sous le poids de mes péchés, je me prosterne à vos pieds.
O Mère du Verbe, ne méprisez pas mes prières, mais accueillez-les favorablement et daignez les exaucer. Amen.

 

  1. Méditation des mystères  du jour (chapelet)

 

  1. Litanie à la Vierge Marie
    Seigneur, Prends pitié (bis)
    Ô Christ, Prends pitié (bis)
    Seigneur, Prends pitié (bis)
    Jésus-Christ, Écoute-nous (bis)
    Jésus-Christ, Exauce-nous (bis)

    Père du Ciel, Seigneur Dieu, Prends pitié de nous
    Fils Rédempteur du monde, Seigneur Dieu, Prends pitié de nous
    Saint-Esprit, Seigneur Dieu, Prends pitié de nous
    Sainte Trinité un seul Dieu, Prends pitié de nous

    Sainte Marie, Priez pour nous
    Sainte Mère de Dieu, Priez pour nous
    Sainte Vierge des vierges, Priez pour nous
    Mère de Jésus, Priez pour nous
    Mère du Christ, Priez pour nous
    Mère du Sauveur, Priez pour nous
    Mère du Seigneur, Priez pour nous
    Mère conçue sans le péché originel, Priez pour nous
    Mère très pure, Priez pour nous
    Mère très chaste, Priez pour nous
    Mère sans tache, Priez pour nous
    Mère toujours Vierge, Priez pour nous
    Mère digne d’amour, Priez pour nous
    Mère admirable, Priez pour nous
    Mère du Bon Conseil, Priez pour nous
    Mère du Bel Amour, Priez pour nous
    Mère de Miséricorde, Priez pour nous
    Mère de l’Espérance, Priez pour nous
    Mère de l’Église, Priez pour nous
    Mère de tous les hommes, Priez pour nous
    Mère bénie entre les mères, Priez pour nous
    Vierge comblée de grâces, Priez pour nous
    Vierge très sainte, Priez pour nous
    Vierge très humble, Priez pour nous
    Vierge très pauvre, Priez pour nous
    Vierge très croyante, Priez pour nous
    Vierge très obéissante, Priez pour nous
    Vierge très priante, Priez pour nous
    Vierge très prudente, Priez pour nous
    Vierge très fidèle, Priez pour nous
    Vierge souffrante, Priez pour nous
    Vierge digne de vénération, Priez pour nous
    Vierge digne de louange, Priez pour nous
    Vierge exultante, Priez pour nous
    Vierge puissante, Priez pour nous
    Vierge pleine de bonté, Priez pour nous
    Vierge bénie entre les vierges, Priez pour nous
    Ève nouvelle, Priez pour nous
    Fille de Sion, Priez pour nous
    Héritière de la Promesse, Priez pour nous
    Servante du Seigneur, Priez pour nous
    Cité de Dieu, Priez pour nous
    Demeure de la Sagesse, Priez pour nous
    Miroir de la Sainteté divine, Priez pour nous
    Cause de notre joie, Priez pour nous
    Temple du Saint-Esprit, Priez pour nous
    Demeure comblée de gloire, Priez pour nous
    Demeure toute consacrée à Dieu, Priez pour nous
    Rose mystique, Priez pour nous
    Tour de David, Priez pour nous
    Tour d’ivoire, Priez pour nous
    Maison d’or, Priez pour nous
    Arche de la nouvelle Alliance, Priez pour nous
    Porte du Ciel, Priez pour nous
    Étoile du matin, Priez pour nous
    Splendeur du monde, Priez pour nous
    Femme bénie entre les femmes, Priez pour nous
    Médiatrice de grâces, Priez pour nous
    Soutien des consacrés, Priez pour nous
    Modèle des épouses, Priez pour nous
    Santé des malades, Priez pour nous
    Refuge des pécheurs, Priez pour nous
    Consolatrice des malheureux, Priez pour nous
    Avocate des opprimés, Priez pour nous
    Secours des chrétiens, Priez pour nous
    Notre Dame du Perpétuel secours, Priez pour nous
    Notre Dame des sept douleurs, Priez pour nous
    Notre Dame de Lourdes, Priez pour nous
    Notre Dame du mont Carmel, Priez pour nous
    Notre Dame du Rosaire, Priez pour nous
    Notre Dame du Sacré-Cœur, Priez pour nous
    Notre Dame de la Divine Providence, Priez pour nous
    Reine élevée au Ciel, Priez pour nous
    Reine des anges, Priez pour nous
    Reine des archanges, Priez pour nous
    Reine des Patriarches, Priez pour nous
    Reine des Prophètes, Priez pour nous
    Reine des Apôtres, Priez pour nous
    Reine des Martyrs, Priez pour nous
    Reine des confesseurs, Priez pour nous
    Reine des Pasteurs, Priez pour nous
    Reine des missionnaires, Priez pour nous
    Reine des docteurs, Priez pour nous
    Reine des Vierges, Priez pour nous
    Reine des consacrés, Priez pour nous
    Reine des fidèles, Priez pour nous
    Reine des pauvres, Priez pour nous
    Reine de tous les saints, Priez pour nous
    Reine du monde à venir, Priez pour nous
    Reine de la Paix et de la Réconciliation, Priez pour nous
    Reine de la famille, Priez pour nous
    Reine des Missions, Priez pour nous

    Agneau de Dieu qui enlèves les péchés du monde, Épargne-nous, Seigneur
    Agneau de Dieu qui enlèves les péchés du monde, Exauce-nous Seigneur
    Agneau de Dieu qui enlèves les péchés du monde, Prends pitié de nous Seigneur

    V. Priez pour nous Sainte Mère de Dieu,
    R/. Afin que nous soyons rendus dignes des promesses du Christ.

    Prions :
    Seigneur, daignez nous accorder, à nous vos serviteurs, de jouir toujours de la santé de l’âme et du corps ; et par la glorieuse intercession de la bienheureuse Marie toujours vierge, délivrez-nous des tristesses de la vie présente, et donnez-nous d’avoir part aux joies éternelles. Par Jésus, le Christ, Notre Seigneur.
    Amen !

 

  1. Prière à Saint Joseph

 

Je vous salue, Joseph,

Vous que la grâce divine a comblé.

Le sauveur a reposé dans vos bras et grandi sous vos yeux.

Vous êtes béni entre tous les hommes,

et Jésus, l’enfant divin de votre virginale épouse, est béni.

Saint Joseph, donné pour père au Fils de Dieu,

 priez pour nous, dans nos soucis de famille, de santé et de travail, jusqu’à nos derniers jours,

et daignez nous secourir à l’heure de notre mort. 

Amen.

 

  1. Pater noster
  2. Oraison

Dieu tout-puissant, par la maternité virginale de la bienheureuse Marie, tu as offert au genre humain les trésors du salut éternel, accorde-nous en ces temps difficiles surplombés par le Covid-19 de sentir qu’intervient en notre faveur celle qui nous présente d’accueillir l’auteur de la vie.

Dieu, Créateur de l’univers, tu veux que l’homme par son travail, te rende gloire en continuant ton œuvre ; permets en ta bonté, qu’à l’exemple de Saint Joseph et vous sa protection, tous ceux qui, engagés au combat pour la protection de la vie et pour l’éradication du Covid-19  accomplissent leurs tâches dans un esprit de gratitude et de service afin de recevoir la joie promise au bon serviteur par Jésus Christ notre Seigneur et Sauveur. Amen

  1. Signe de croix

 

 

Retrouvez la neuvaine au format pdf ici

 

 

Partager cet article
Repost0
22 avril 2020 3 22 /04 /avril /2020 19:11

 

PARTONS EN PÈLERINAGE À LOURDES AVEC CES " AVE MARIA " !
PARTONS EN PÈLERINAGE À LOURDES AVEC CES " AVE MARIA " !
PARTONS EN PÈLERINAGE À LOURDES AVEC CES " AVE MARIA " !

Pour la première fois de son histoire, les grilles du sanctuaire de Lourdes sont fermées.

 

Seule une vingtaine de prêtres veillent sur les lieux. Chaque jour, les chapelains reçoivent des centaines d'intentions de prières lues à la grotte, et les cérémonies, pourtant à huis clos, sont très suivies via TV Lourdes sur Internet.

 

Avec ces " AVE MARIA ", partons en pèlerinage à Lourdes et recueillons-nous devant Marie à la grotte de Massabielle.

 

Partager cet article
Repost0
30 mars 2020 1 30 /03 /mars /2020 12:43

.

" AUJOURD'HUI IL FAUT QUE J'AILLE DEMEURER DANS TA MAISON (Luc 19, 1-10)

Puisque nous ne pouvons aller à l’église, accueillons le Christ Jésus, qui s’invite chez nous, il vient pour y demeurer … Voici un temps de prière à partir de l'évangile du V ème dimanche de Carême proposé par :

 

l'abbé Jérôme Pomié et le Service du Catéchuménat du diocèse d'Agen.

Partager cet article
Repost0
30 mars 2020 1 30 /03 /mars /2020 09:20

Angélus, 29 mars 2020, capture @ Vatican Media

 

Angélus: « Avoir foi, au milieu des larmes » (traduction complète)

 

« La réponse de Dieu au problème de la mort c’est Jésus »

 

      Le pape François invite à « avoir foi », « au milieu des larmes » et à « être proche de ceux qui sont dans l’épreuve ».

       Le pape a commenté l’évangile de la résurrection de Lazare, avant l’angélus de midi, de ce dimanche, 29 mars 2020, dans la bibliothèque du palais apostolique du Vatican.

Le pape a exprimé le vœu que « chacun de nous soit proche de ceux qui sont dans l’épreuve, en devenant pour eux un reflet de l’amour et de la tendresse de Dieu, qui nous libère de la mort et fait gagner la vie ».

       Le pape a fait observer que « la réponse de Dieu au problème de la mort c’est Jésus » : « Je suis la résurrection et la vie … Ayez foi! Au milieu des larmes, continuez à avoir foi, même si la mort semble avoir gagné. Enlevez la pierre de votre cœur! Laissez la Parole de Dieu ramener la vie là où il y a la mort. « 

Pour le pape le Christ invite les baptisés à imiter sa lutte pour la vie: « Nous sommes donc appelés à enlever les pierres de tout ce qui a le goût de la mort: par exemple, l’hypocrisie avec laquelle la foi est vécue, c’est la mort; la critique destructrice des autres, c’est la mort; l’offense, la calomnie, c’est la mort; la marginalisation des pauvres, c’est la mort. Le Seigneur nous demande d’enlever ces pierres du cœur, et alors la vie fleurira encore autour de nous. »

       Après l’angélus a lancé un appel pour la paix dans le monde, et pour la conditions de vie dans les prisons en ce temps de pandémie.

       Il s’est ensuite rendu au bureau dont la fenêtre donne place Saint-Pierre, déserte – à part le policier italien qui y fait ses rondes -, pour bénir la ville.

      Voici notre traduction, rapide, de travail, de l’allocution du pape François, publiée en italien.

AB

Paroles du pape François avant l’angélus

Chers frères et sœurs, bonjour!

L’Évangile de ce cinquième dimanche de carême est celui de la résurrection de Lazare (cf. Jn 11, 1-45). Lazare était frère de Marthe et Marie; ils étaient très proches de Jésus: quand il arrive à Béthanie, Lazare est mort depuis quatre jours; Marthe court à la rencontre du Maître et elle lui dit: « Si tu avais été ici, mon frère ne serait pas mort! » (v.21). Jésus répond: « Ton frère ressuscitera » (v. 23); et il ajoute: «Je suis la résurrection et la vie; celui qui croit en moi, même s’il meurt, vivra « (v. 25). Jésus se montre comme le Seigneur de la vie, Celui qui est capable de donner la vie même aux morts. Puis Marie et d’autres personnes arrivent, tous en larmes, alors Jésus – dit l’Évangile – « a été profondément ému et […] a éclaté en larmes » (vv. 33.35). Avec ce trouble dans son cœur, il va à la tombe, remercie le Père qui l’écoute toujours, ouvre le tombeau et crie haut et fort: « Lazare, viens dehors! » (v. 43). Et Lazare sort «ses pieds et ses mains attachés avec des bandages, et son visage enveloppé dans un linceul» (v. 44).

Ici, nous touchons du doigt que Dieu est la vie et donne la vie, mais il prend sur lui le drame de la mort. Jésus aurait pu éviter la mort de son ami Lazare, mais il voulait faire sienne notre douleur pour la mort de nos proches, et surtout il voulait montrer la domination de Dieu sur la mort. Dans ce passage de l’Évangile, nous voyons que la foi de l’homme et la toute-puissance de Dieu, de l’amour de Dieu, sont recherchées et finalement se rencontrent. C’est comme un double chemin: la foi de l’homme et la toute-puissance de l’amour de Dieu qui se cherchent et finalement se rencontrent. Nous le voyons dans le cri de Marthe et de Marie et de nous tous avec elles: « Si tu avais été ici! … ». Et la réponse de Dieu n’est pas un discours, non, la réponse de Dieu au problème de la mort c’est Jésus: « Je suis la résurrection et la vie … Ayez foi! Au milieu des larmes, continuez à avoir foi, même si la mort semble avoir gagné. Enlevez la pierre de votre cœur! Laissez la Parole de Dieu ramener la vie là où il y a la mort. « 

Aujourd’hui encore, Jésus nous répète: « Enlevez la pierre ». Dieu ne nous a pas créés pour la tombe, il nous a créés pour la vie, belle, bonne, joyeuse. Mais «la mort est entrée dans le monde par l’envie du diable» (Sagesse 2,24), dit le Livre de la Sagesse, et Jésus-Christ est venu pour nous libérer de ses liens.

Nous sommes donc appelés à enlever les pierres de tout ce qui a le goût de la mort: par exemple, l’hypocrisie avec laquelle la foi est vécue, c’est la mort; la critique destructrice des autres, c’est la mort; l’offense, la calomnie, c’est la mort; la marginalisation des pauvres, c’est la mort. Le Seigneur nous demande d’enlever ces pierres du cœur, et alors la vie fleurira encore autour de nous. Le Christ est vivant et celui qui l’accueille et adhère à lui entre en contact avec la vie. Sans Christ, ou en dehors de Christ, non seulement la vie n’est pas présente, mais on retombe dans la mort.

La résurrection de Lazare est également un signe de la régénération qui s’opère dans le croyant par le baptême, avec une pleine insertion dans le mystère pascal du Christ. Par l’action et la force du Saint-Esprit, le chrétien est une personne qui marche dans la vie comme une nouvelle créature: une créature pour la vie et qui va vers la vie.

Que la Vierge Marie nous aide à être compatissants comme son Fils Jésus, qui a fait sienne notre douleur. Que chacun de nous soit proche de ceux qui sont dans l’épreuve, en devenant pour eux un reflet de l’amour et de la tendresse de Dieu, qui nous libère de la mort et fait gagner la vie.

Copyright – Traduction de Zenit, Anita Bourdin

mars 29, 2020 14:07Angélus et Regina Caeli, Pape François

 

Partager cet article
Repost0
28 mars 2020 6 28 /03 /mars /2020 08:52

 

Préambule

 

Chers amis,

Si vous vivez ce temps en famille avec des enfants, j’invite l’adulte qui conduira la prière à lire et à adapter son contenu.

Sur tous, j’implore la bénédiction du Seigneur.

Votre Abbé, Jérôme

 


Ouverture

 

« Père envoie sur moi/nous ton Esprit Saint, afin que je puisse/nous puissions rencontrer Jésus-Christ dans cette Parole qui vient de toi. »

 

A. Lecture de l’Évangile Selon Saint Jean (11,1-45) – 1ère fois

 

- Que l’on soit seul ou en famille, on lit ce passage à haute-voix. On peut choisir la version courte (Jn 11, 3-7.17.20-27.33b-45). Il s’agit du passage en bleu.

 

En ce temps-là,
01 Il y avait quelqu’un de malade, Lazare, de Béthanie, le village de Marie et de Marthe, sa sœur. 02 Or Marie était celle qui répandit du parfum sur le Seigneur et lui essuya les pieds avec ses cheveux. C’était son frère Lazare qui était malade. 03 Donc, les deux sœurs [Marthe et Marie, les deux sœurs de Lazare] envoyèrent dire à Jésus : « Seigneur, celui que tu aimes est malade. » 04 En apprenant cela, Jésus dit : « Cette maladie ne conduit pas à la mort, elle est pour la gloire de Dieu, afin que par elle le Fils de Dieu soit glorifié. » 05 Jésus aimait Marthe et sa sieur, ainsi que Lazare. 06 Quand il apprit que celui-ci était malade, il demeura deux jours encore à l’endroit où il se trouvait. 07 Puis, après cela, il dit aux disciples : « Revenons en Judée. » 08 Les disciples lui dirent : « Rabbi, tout récemment, les Juifs, là-bas, cherchaient à te lapider, et tu y retournes ? » 09 Jésus répondit : « N’y a-t-il pas douze heures dans une journée ? Celui qui marche pendant le jour ne trébuche pas, parce qu’il voit la lumière de ce monde ; 10 mais celui qui marche pendant la nuit trébuche, parce que la lumière n’est pas en lui. » 11 Après ces paroles, il ajouta : « Lazare, notre ami, s’est endormi ; mais je vais aller le tirer de ce sommeil. » 12 Les disciples lui dirent alors : « Seigneur, s’il s’est endormi, il sera sauvé. » 13 Jésus avait parlé de la mort ; eux pensaient qu’il parlait du repos du sommeil. 14 Alors il leur dit ouvertement : « Lazare est mort, 15 et je me réjouis de n’avoir pas été là, à cause de vous, pour que vous croyiez. Mais allons auprès de lui ! » 16 Thomas, appelé Didyme (c’est-à-dire Jumeau), dit aux autres disciples : « Allons-y, nous aussi, pour mourir avec lui ! » 17 À son arrivée, Jésus trouva Lazare au tombeau depuis quatre jours déjà. 18 Comme Béthanie était tout près de Jérusalem – à une distance de quinze stades (c’est-à-dire une demi-heure de marche environ) –, 19 beaucoup de Juifs étaient venus réconforter Marthe et Marie au sujet de leur frère. 20 Lorsque Marthe apprit l’arrivée de Jésus, elle partit à sa rencontre, tandis que Marie restait assise à la maison. 21 Marthe dit à Jésus : « Seigneur, si tu avais été ici, mon frère ne serait pas mort. 22 Mais maintenant encore, je le sais, tout ce que tu demanderas à Dieu, Dieu te l’accordera. » 23 Jésus lui dit : « Ton frère ressuscitera. » 24 Marthe reprit : « Je sais qu’il ressuscitera à la résurrection, au dernier jour. » 25 Jésus lui dit : « Moi, je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi, même s’il meurt, vivra ; 26 quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais. Crois-tu cela ? » 27 Elle répondit : « Oui, Seigneur, je le crois : tu es le Christ, le Fils de Dieu, tu es celui qui vient dans le monde. » 28 Ayant dit cela, elle partit appeler sa sœur Marie, et lui dit tout bas : « Le Maître est là, il t’appelle. » 29 Marie, dès qu’elle l’entendit, se leva rapidement et alla rejoindre Jésus. 30 Il n’était pas encore entré dans le village, mais il se trouvait toujours à l’endroit où Marthe l’avait rencontré. 31 Les Juifs qui étaient à la maison avec Marie et la réconfortaient, la voyant se lever et sortir si vite, la suivirent ; ils pensaient qu’elle allait au tombeau pour y pleurer. 32 Marie arriva à l’endroit où se trouvait Jésus. Dès qu’elle le vit, elle se jeta à ses pieds et lui dit : « Seigneur, si tu avais été ici, mon frère ne serait pas mort. » 33 Quand il vit qu’elle pleurait, et que les Juifs venus avec elle pleuraient aussi, Jésus, en son esprit, fut saisi d’émotion, il fut bouleversé, 34 et il demanda : « Où l’avez-vous déposé ? » Ils lui répondirent : « Seigneur, viens, et vois. » 35 Alors Jésus se mit à pleurer. 36 Les Juifs disaient : « Voyez comme il l’aimait ! » 37 Mais certains d’entre eux dirent : « Lui qui a ouvert les yeux de l’aveugle, ne pouvait-il pas empêcher Lazare de mourir ? » 38 Jésus, repris par l’émotion, arriva au tombeau. C’était une grotte fermée par une pierre. 39 Jésus dit : « Enlevez la pierre. » Marthe, la sœur du défunt, lui dit : « Seigneur, il sent déjà ; c’est le quatrième jour qu’il est là. » 40 Alors Jésus dit à Marthe : « Ne te l’ai-je pas dit ? Si tu crois, tu verras la gloire de Dieu. » 41 On enleva donc la pierre. Alors Jésus leva les yeux au ciel et dit : « Père, je te rends grâce parce que tu m’as exaucé. 42 Je le savais bien, moi, que tu m’exauces toujours ;
mais je le dis à cause de la foule qui m’entoure, afin qu’ils croient que c’est toi qui m’as
envoyé. » 43 Après cela, il cria d’une voix forte : « Lazare, viens dehors ! » 44 Et le mort sortit, les pieds et les mains liés par des bandelettes, le visage enveloppé d’un suaire. Jésus leur dit : « Déliez-le, et laissez-le aller. » 45 Beaucoup de Juifs, qui étaient venus auprès de Marie et avaient donc vu ce que Jésus avait fait, crurent en lui.


B. Lecture du même passage d’Évangile – 2ème fois


- On relit ce passage lentement, en s’imaginant la scène : les lieux, les personnages, le
son des voix, les odeurs, les mouvements, l’ambiance …
- Si on est en famille, chacun fait cet exercice pour soi-même et un membre de la
famille peut guider la contemplation des autres.
- Après cela, on lit la méditation suivante en prenant du temps pour répondre aux
questions.

 

----------------------------------------------

 


Dés le 1° verset, le décor est planté : Il s’agit d’une famille dans la peine, le frère est
gravement malade. Ce sont des amis de Jésus et ils l’envoient chercher.


Qui est en danger de mort ? De qui s’agit-il ? Que veut nous dire ce texte ?
Se préparer au 5ème Dimanche de Carême Service Diocésain du Catéchuménat



Lazare ?
Lazare est le précurseur d’un événement à venir, la mort et la résurrection de Jésus. Le nôtre aussi, celui de notre mort et de notre résurrection puisque nous savons aussitôt qu’il y a une mort qui peut-être comparée à une nuit intérieure (v.10) et que Jésus marche dans la lumière de son Père (v.09). Mais, nous apprenons d’abord (v.08) que les juifs cherchent à lapider Jésus.

 


- Tous les acteurs de ce drame sont là lorsque Jésus arrive aux portes de Béthanie, en trois groupes : 1) Marthe et Marie ; 2) puis leurs connaissances et sans doute parmi eux des juifs dont on nous a dit qu’ils voulaient lapider Jésus. 3) Enfin Jésus et des disciples dont Thomas qui vient pour « mourir », mais à quoi ?

 


- Il y a une première profession de foi : celle de Marthe, en la Résurrection au dernier jour (v. 24). Elle redit la foi commune du peuple élu. Que Jésus dit-il de plus que Marthe ? Il ne s’agit plus d’un futur inimaginable, mais d’un présent : « Je suis la Résurrection et la Vie. »
Ressusciter aujourd’hui, maintenant, pas seulement à la fin des temps comme le proclame Marthe. Re = à nouveau - Susciter = animer, mouvoir. Nous sommes tous appelés à être animés, mus de la vie même de Dieu, aujourd’hui et maintenant. Si cela n’était pas, quelle signification auraient eues les Résurrections opérées par Jésus ?

 


- Il y a ici comme une mise en scène où chaque acteur pose sa question.
       + Marie clame sa foi en son pouvoir de guérisseur. N’est-il donc pas guérisseur ? « Si tu avais été ici ... » (v. 32).
       + Les juifs : « Lui qui a ouvert les yeux de l’aveugle, ne pouvait-il pas empêcher Lazare de mourir ? » (v.37) Dans ce reproche, ils disent en négatif que ne pas voir, c’est comme une mort.

 


- Jésus pleure : la montée en tension est à son comble. Nous savons depuis le verset 4 que cette mort servira à la Gloire de Dieu. « Ne te l’ai-je pas dit ? Si tu crois, tu verras la gloire de Dieu » (v.40). Jésus s’en remet totalement à son Père (v.41) il est déjà exaucé. « Lazare viens dehors ! » et celui qui avait été mis au tombeau retrouve son nom (Lazare : Dieu aide), sa liberté, il est délié.

 


Qu’est-ce que la vie, qu’est-ce que la mort, à mes yeux, aux yeux de Dieu ?

 


Dieu fait vivre même les morts : le fils de la veuve de Naïm (Lc 7, 11 et s.), la fille de Jaïre (Lc 8, 40 et s.), Lazare. Pour Dieu la vie n’a pas de frontières. Nous sommes déjà ressuscités. La mort n’est pas la fin, elle s’inscrit dans une trajectoire et nous avons à nous remettre en Dieu pour guérir de toutes les morts. Celles de nos égoïsmes, de nos indifférences, de nos paresses, de nos orgueils, de nos meurtres ...



La mort est un passage et pour les proches, les amis, une grande douleur : « Jésus se mit à pleurer » (v. 35). Mais comme le dit l’apôtre Saint Paul : « Ne pleure pas comme ceux qui n’ont pas d’espérance » (1 Th 4, 13).

 


- Enfin, « beaucoup de Juifs qui étaient venus ... crurent en lui » (v.45). Ce texte de la résurrection de Lazare nous donne le schéma de la trajectoire de la foi des premières communautés chrétiennes : Gloire de Dieu -> Mort et résurrection -> Gloire de Jésus, Fils de Dieu, Dieu lui-même.

 


De quoi est signe la résurrection de Jésus ?

 


Elle n’est pas seulement signe de la toute puissance de Dieu. La résurrection de Jésus est signe de Dieu parmi nous. Dieu a pris chair (il s’est fait homme) parmi les hommes pour toujours, pour l’éternité, sa présence de Dieu-homme n’a pas de fin. Mais si cela est pour Dieu fait homme, cela sera vrai aussi de chaque femme, de chaque homme, créés à l’image de Dieu.

 

C. Lecture du même passage d’Évangile – 3ème fois

 

- A cette lecture je retiens un mot, une phrase. Je la ‘ruminerai’, la ‘mastiquerai’, la répèterai tout au long de ces jours.

 

D. Conclusion

 

- On dit un Notre Père ou l’oraison suivante : « Que ta grâce nous obtienne, Seigneur, d’imiter avec joie la charité du Christ qui a donné sa vie par amour pour le monde. Lui qui règne pour les siècles des siècles. Amen »

Partager cet article
Repost0
25 mars 2020 3 25 /03 /mars /2020 09:55

Le Père Thierry Magnin, Secrétaire général de la Conférence des évêques de France, nous parle de l'Annonciation que nous allons vivre malgré le confinement instauré en mars 2020 à cause de l'épidémie de COVID-19.

Partager cet article
Repost0
25 mars 2020 3 25 /03 /mars /2020 09:42

 

MGR HUBERT HERBRETEAU

MGR HUBERT HERBRETEAU

PRIÈRE POUR TEMPS D'ÉPIDÉMIE

 

« Seigneur notre Dieu et Père miséricordieux, tu regardes favorablement ceux et celles qui reviennent vers toi en ce temps d’épreuve collective.

 

Dans notre confinement, nous ne sommes pas seuls. Tu n’abandonnes pas tes amis. Nous te louons pour ta sollicitude envers chacun de nous.

 

Aide-nous à vivre paisiblement dans un espace restreint mais pourtant en communion avec le monde qui nous entoure.

 

L’épidémie touche la planète entière. Des personnes souffrent et meurent proches ou très éloignées de nous.

 

Seigneur Dieu, Père compatissant, soutiens les soignants, infirmières et médecins, et tous ceux et celles qui œuvrent pour faire reculer le mal. Que la solidarité, l’entraide, la fraternité et le courage soient les vertus à développer au quotidien !

 

Seigneur Dieu, dont l’amour est infini, cette épidémie est « un signe des temps ». Elle nous oblige à repenser nos modes de vies, nos relations, notre rapport à la nature… Sur le chemin du Carême, en marche vers Pâques, que nos cœurs se tournent davantage vers toi.

 

Que nous ne cessions jamais de chanter les merveilles que tu accomplis en faveur de chacun !

 

Exauce nos prières ! Nous te le demandons par Jésus le Christ ton Fils, notre Seigneur et notre Dieu, qui règne avec toi et le Saint-Esprit, maintenant et pour les siècles des siècles. Amen ! »

 

+ Hubert Herbreteau
Évêque d'Agen

Partager cet article
Repost0