Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 juin 2020 5 19 /06 /juin /2020 13:05

       Ce vendredi 19 juin, l'Église célèbre le Sacré-Cœur de Jésus. Le Sacré-Cœur de Jésus est le symbole de l'amour dont le Christ, Fils du Père, a fait preuve en donnant sa vie pour sauver le monde. Vivez en direct la messe en cette solennité : 

 

 

Le sens de cette fête
Le mois de juin est consacré au Sacré-Cœur de Jésus. Le vendredi après la célébration du Saint-Sacrement, l'Église célèbre le Sacré-Cœur de Jésus. Il s'agit d'une dévotion à l'amour que le Christ a pour les hommes en donnant sa vie pour les sauver.

En contemplant le Sacré-Cœur du Sauveur de l'humanité, l'Église se laisse guider jusqu'au plus profond mystère de l'amour entre l'homme et Dieu. 

 

L'histoire de cette solennité

Cette fête catholique nait au XVIIe siècle, à la suite de révélations accordées à une religieuse bourguignonne : sainte Marguerite-Marie.  En 1675, à Paray-le-Monial, le Christ apparaît plusieurs fois à cette religieuse, et lui fait découvrir la dévotion à son Sacré-Cœur. Cette dévotion est reconnue par le pape Clément XIII en 1765, et instaure la solennité en 1765. Elle est étendue à l’église universelle, et inscrite au calendrier liturgique par le pape Pie IX en 1856. 

À cette occasion, il bénit aussi le projet d'édification de la Basilique du Sacré-Cœur de Montmartre en France, qui fut édifiée en signe de consécration de la France au Sacré-Cœur.

Depuis 2002, cette fête est cumulée avec la prière pour la sanctification des prêtres, car les prêtres témoignent par leur vie donnée de l'amour de Dieu pour les hommes. Ils sont "l'amour du Cœur de Jésus", disait le saint Curé d'Ars.

 

Prière au Sacré-Cœur de Jésus

Ô Cœur de Jésus, broyé à cause de nos péchés,
Cœur de Jésus attristé et martyrisé par tant de crimes et de fautes,
Cœur de Jésus, victime de toutes les iniquités,
Je Vous aime de toute mon âme et par-dessus toutes choses,
Je Vous aime pour ceux qui Vous méprisent et Vous délaissent,
Je Vous aime pour ceux qui Vous outragent et Vous empêchent de régner,
Je Vous aime pour ceux qui Vous abandonnent seul dans la Sainte Eucharistie,
Je Vous aime pour les âmes ingrates qui osent profaner votre Sacrement d’Amour par leurs insultes et leurs sacrilèges,
Cœur de Jésus, pardonnez aux pêcheurs, ils ne savent pas ce qu’ils font !
Cœur de Jésus, soutenez ceux qui propagent votre Saint Nom !
Cœur de Jésus, soutenez tous ceux qui souffrent et qui luttent !
Cœur de Jésus, faites que la société s’inspire en tout de votre Saint Évangile, seule sauvegarde de la Justice et de la Paix !
Cœur de Jésus, que les familles et les nations proclament vos droits !
Cœur de Jésus, régnez sur ma patrie !
Cœur de Jésus, que votre Règne arrive par le Cœur Immaculé de Marie !
Ainsi soit-il.

 

 

Prière de sainte Marguerite Marie

Père éternel,
je vous offre le Cœur de Jésus-Christ,
votre Fils bien-aimé,
comme il s’est offert lui-même
en sacrifice pour moi.
Recevez cette offrande que je vous fais,
comme aussi tous les désirs,
tous les sentiments,
toutes les affections,
tous les mouvements,
tous les actes de ce Sacré-Cœur.
Ils sont miens,
puisqu’il s’est immolé lui-même pour moi,
et je veux à l’avenir ne désirer que lui seul.
Recevez-les en satisfaction pour mes péchés,
et en action de grâce pour vos bienfaits.
Recevez-les
et accordez-moi par ses mérites,
toutes les grâces qui me sont nécessaires,
et surtout la grâce de la persévérance finale.
Recevez-les comme autant d’actes d’amour,
d’adoration, de louanges
que j’offre à votre divine majesté,
puisque c’est par le Cœur de Jésus
que vous pouvez être dignement honoré et glorifié.

Sainte Marguerite-Marie

 

 

La prière des évêques de France

Seigneur Jésus,

notre lumière, notre force, notre paix, notre joie,après ces mois d’épreuve sanitaire,

en communion avec tous nos frères et sœurs dans la foi,nous nous confions à toi.

Nous te confions ceux qui sont morts et ceux qu’ils laissent dans le chagrin.

Nous venons aussi te rendre grâce et te confier notre pays.

Sois béni d’avoir été à nos côtés alors que nous traversions l’épreuve de la pandémie, comme tu nous as protégés en bien d’autres circonstances de notre histoire.

Sois béni pour la prière que ton Esprit a maintenue vivante alors que ceux qui croient en toi ne pouvaient se rassembler pour te célébrer.

Sois béni pour les multiples gestes fraternels à l’égard des plus démunis et pour le dévouement des soignant set de tous ceux qui, dans la discrétion, ont permis notre vie quotidienne.

Sois béni pour l’accompagnement des malades et le soutien aux familles éprouvées.

Sois béni pour l’engagement de ceux qui doivent veiller sur toutes les composantes de notre communauté nationale.

Nous t’en prions,accorde maintenant à tous la grâce du discernement et de la détermination pour mettre en œuvre les conversions nécessaires et faire face aux difficultés économiques, aux défis et aux opportunités de la période à venir.

À chacun des membres de ton Église,accorde d’être attentif à tous et d’annoncer ton Évangile.

Seigneur Jésus,remplis-nous de l’amour qui jaillit de ton Cœur transpercé, libère-nous de toute peur, fais de nous des témoins de l’espérance dont tu nous rends capables,jusqu’au jour où tu nous accueilleras dans la Cité céleste.

 

AMEN.

Partager cet article
Repost0
18 juin 2020 4 18 /06 /juin /2020 12:13
 

Audience générale du Saint-Père

depuis la Bibliothèque du palais apostolique

 

 

Partager cet article
Repost0
17 juin 2020 3 17 /06 /juin /2020 16:11
CORPUS DOMINI : L'EUCHARISTIE EST LE «MÉMORIAL QUI GUÉRIT NOTRE MÉMOIRE»

C’est en la Basilique Saint-Pierre que le Pape François a célébré ce dimanche 14 juin la messe de la Fête-Dieu, devant une cinquantaine de fidèles. «L’Eucharistie n’est pas un simple souvenir, a souligné le Saint-Père, c’est un fait». Un fait par lequel Jésus-Christ vient guérir les mémoires et nous appelle à servir à notre tour.

 

Adélaïde Patrignani – Cité du Vatican

 

 

En raison des mesures liées à la pandémie de coronavirus, l’évêque de Rome ne s’est pas déplacé ce dimanche dans une paroisse de son diocèse pour célébrer la messe du Corpus Domini, comme ce fut le cas les années précédentes. La cérémonie s’est déroulée cette fois en la Basilique Saint-Pierre, à l’autel de la Chaire, devant un parterre de fidèles espacés les uns des autres.   

 

Sur l’autel, la mort et de la résurrection du Christ

L’homélie de cette solennité du Corps et du Sang du Christ a permis au Pape François de revenir sur la signification de l’Eucharistie, «mémorial» laissé par Dieu pour venir au secours de notre «fragile» mémoire. La mémoire, a-t-il expliqué, est «la vie qui nous unit à Dieu et aux autres», mais elle peut défaillir. Or ce mémorial ne consiste pas seulement en des paroles ou des signes, pouvant eux aussi être sujets à l’oubli, mais en une «Nourriture» dont on perçoit la saveur, «un Pain dans lequel Il est là, vivant et vrai, avec toute la saveur de son amour».

 

«Faites cela en mémoire de moi» (1 Co 11, 24), entend-on lors de chaque messe. «Faites: l’Eucharistie n’est pas un simple souvenir, c’est un fait: c’est la Pâques du Seigneur qui revit pour nous», a souligné le Saint-Père. «Nous ne pouvons pas nous en passer, c’est le mémorial de Dieu. Et il guérit notre mémoire blessée». Que signifie une «mémoire blessée» et guérie? Le Pape l’a précisé en trois points.

 

Aimés donc relevés

Il y a d’abord la «mémoire orpheline», marquée «par le manque d’affection et par les déceptions brûlantes». L’Eucharistie apporte alors un amour plus grand, aux dimensions de la Trinité: «l’amour fidèle du Père, qui guérit notre état d’orphelins»; l’amour du Christ, crucifié et ressuscité pour chacun de nous; l’amour de l’Esprit Saint consolateur.

 

L’Eucharistie guérit aussi «la mémoire négative», emplie d’une mauvaise image de soi-même. Si nous pensons que «nous ne sommes bons à rien», Jésus vient au contraire «nous dire que ce n’est pas le cas», a expliqué le Souverain Pontife. «Il nous rappelle que nous sommes précieux», «attendus», parce qu’il est «vraiment amoureux de nous».

 

«Le Seigneur sait que le mal et les péchés ne sont pas notre identité; ce sont des maladies, des infections. Et il vient pour les soigner avec l’Eucharistie, qui contient les anticorps pour notre mémoire malade de négativité. Avec Jésus nous pouvons nous immuniser contre la tristesse», a poursuivi François.

 

Les soucis ne disparaissent pas pour autant, mais ils se font moins oppressants. «Voici la force de l’Eucharistie, qui nous transforme en porteurs de Dieu: porteurs de joie et non de négativité», une joie qui «change la vie» si nous savons l’accueillir et en témoigner.

 

Servir son prochain et adorer le Seigneur

Enfin, le Seigneur guérit «notre mémoire fermée», chargée de blessures qui nous rendent «à la longue cynique et indifférents», avides de contrôle pour surmonter nos peurs. Mais «seul l’amour guérit à la racine la peur et libère des fermetures qui emprisonnent», a déclaré le Pape. Jésus agit ainsi «dans la fragilité désarmante de l’Hostie». Il devient «Pain rompu pour briser les coques de nos égoïsmes», pour nous libérer «des blocages intérieurs, des paralysies du cœur». L’Eucharistie permet aussi de se détacher de «mille choses inutiles».

 

Cette guérison opérée par Jésus Hostie nous relève et «allume le désir de servir». Comme l’a souligné François, «nous ne sommes pas seulement des bouches à nourrir, mais aussi ses mains pour nourrir le prochain». D’où cet appel à «de vraies chaînes de solidarité», manifestant à nos frères et sœurs la proximité expérimentée dans l’Eucharistie.

 

Le Saint-Père a conclu en qualifiant la Messe de «Mémorial qui guérit notre mémoire», de «trésor à mettre à la première place dans l’Église et dans la vie». Il a aussi invité à redécouvrir «l’adoration, qui poursuit en nous l’œuvre de la Messe». L’adoration nous «guérit à l’intérieur»: «surtout maintenant, nous en avons vraiment besoin», a-t-il insisté.

 

La célébration s’est justement terminée par un temps d’adoration du Saint-Sacrement et la bénédiction eucharistique donnée par le Successeur de Pierre.  L'antienne mariale Sub Tuum Praesidium a enfin été entonnée devant un tableau figurant la Vierge Marie, et placé à proximité de l'autel.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
4 juin 2020 4 04 /06 /juin /2020 12:42

 Article publié par Eglise Catholique de France

La Trinité

Trinité

 

         Le dimanche après la Pentecôte, l’Église catholique fête la Sainte Trinité. On fête la réalité mystérieuse d’un seul Dieu dans l’unité d’amour de trois personnes distinctes, égales et indivisibles, le Père, le Fils, l’Esprit.

            La Trinité est un mystère vivant que la foi permet d’appréhender. Ce mystère est lié à une histoire qui culmine dans celle de Jésus, « Fils unique de Dieu, conçu de l’Esprit-Saint, né de la Vierge Marie, qui a souffert sous Ponce Pilate, a été crucifié, est mort, a été enseveli, est descendu aux enfers, le troisième jour est ressuscité des morts, est monté aux cieux et est assis à la droite de Dieu ». Symbole des Apôtres

          « Connaître Dieu et dire quelque chose de Lui a toujours été, comme en témoigne l’histoire de la pensée, la préoccupation de l’esprit humain. La foi chrétienne, sans mépris pour cette recherche, accueille le mystère divin qui déroute la raison et la contraint à se dire que Dieu n’est jamais ce qu’elle en pense. Pourtant la foi n’écarte pas la raison. Elle requiert son entendement à l’intérieur même de l’adhésion qu’elle donne au mystère révélé. Tant demeure actuel l’adage ancien de la foi qui cherche à comprendre ».

 
  • trinite_roublev
     
    Qu’est ce que la Trinité ?

     

    Les chrétiens sont baptisés « au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit ». Quand ils commencent leur prière, ils se marquent du signe de la croix sur le front, le cœur et les épaules en invoquant Dieu : Au Nom du Père, et du Fils et du Saint-Esprit : c'est la Trinité.

  • Trinité 2008 Meaux

     

    La Trinité à la lumière de la Bible

     

    L'Evangile de Jean accorde une place importante aux deniers jours de la vie de Jésus. Un peu avant l'arrestation de Jésus, le chapitre 14 évoque une conversation entre Jésus et ses apôtres. Jésus réaffirme la communion qui existe entre lui et Dieu le Père ; il dit la présence de l'Esprit Saint. Et par la foi, cette communion qu'il y a en Dieu est ouverte aux hommes.

     

  • Ce que dit le catéchisme de l’Eglise catholique de la trinité

     

    Catéchisme de l’Église catholique : Le mystère de la Très Sainte Trinité est le mystère central de la foi et de la vie chrétienne. Il est le mystère de Dieu en Lui-même. Il est donc la source de tous les autres mystères de la foi ; il est la lumière qui les illumine. Il est l'enseignement le plus fondamental et essentiel dans la " hiérarchie des vérités de foi.

 
 
 
Partager cet article
Repost0
31 mai 2020 7 31 /05 /mai /2020 09:19
LIEN CI-DESSOUS :

LIEN CI-DESSOUS :

Le Pape François a prié la Sainte Vierge ce samedi 30 mai, devant la copie de la Grotte de Lourdes, lui confiant les souffrances de l'humanité en ce temps marqué par la pandémie de coronavirus.

 

En ce week-end de Pentecôte qui coïncide cette année avec la conclusion du mois marial, et dans un contexte de sortie du confinement après la pandémie de coronavirus, le Pape a participé ce samedi soir à la récitation du chapelet devant la Grotte de Lourdes située dans les Jardins du Vatican. Ce temps de prière était réalisé en liaison avec de nombreux sanctuaires à travers le monde, notamment Lourdes bien sûr, mais aussi Fatima, Guadalupe ou encore Lujàn, dans l'Argentine natale du Pape François.

 

L'événement, sous le titre : "Unis d’un seul cœur dans la prière avec Marie" (Actes 1, 14), était organisé par le Conseil pontifical pour la Nouvelle Évangélisation. Les dizaines de “Je vous salue Marie” ont été récités par des hommes et des femmes représentant les différentes catégories de personnes qui ont été particulièrement touchées par la Covid-19. Il s'agissait d'un médecin et d'une infirmière, d'une personne qui s'est remise de la maladie et d'une personne qui a perdu un être cher à cause de celle-ci, d'un prêtre, d'un aumônier d'hôpital, et d'une religieuse qui est infirmière.

 

Parmi les autres participants figuraient un pharmacien, un médecin, un journaliste, un volontaire de la protection civile italienne et aussi une jeune famille qui a mis au monde un bébé pendant la pandémie.

 

La prière du Pape François

 

Après la méditation des mystères glorieux, le Pape François a récité cette prière, la deuxième des prières mariales proposées en ce temps de pandémie: 

 

«Sous ta protection nous nous réfugions, Sainte Mère de Dieu. 

 

Dans la présente situation dramatique, chargée de souffrances et d’angoisses qui frappent le monde entier, nous recourons à Toi, Mère de Dieu et notre Mère, et nous cherchons refuge sous ta protection.

 

Ô Vierge Marie, tourne vers nous tes yeux miséricordieux dans cette pandémie du coronavirus, et réconforte ceux qui sont perdus et qui pleurent leurs proches qui sont morts, enterrés parfois d’une manière qui blesse l’âme. Soutiens ceux qui sont angoissés pour les personnes malades auprès desquelles, pour empêcher la contagion, ils ne peuvent être proches. Suscite la confiance en celui qui est inquiet pour l’avenir incertain et pour les conséquences sur l’économie et sur le travail.

 

Mère de Dieu et notre Mère, implore pour nous de Dieu, Père de miséricorde, que cette dure épreuve finisse et que revienne un horizon d’espérance et de paix. Comme à Cana, interviens auprès de ton Divin Fils, en lui demandant de réconforter les familles des malades et des victimes, et d’ouvrir leur cœur à la confiance.

 

Protège les médecins, les infirmiers et les infirmières, le personnel sanitaire, les volontaires qui, en cette période d’urgence, sont en première ligne et risquent leur vie pour sauver d’autres vies. Accompagne leur fatigue héroïque et donne-leur force, bonté et santé.

 

Sois aux côtés de ceux qui, nuit et jour, assistent les malades ainsi que des prêtres qui, avec sollicitude pastorale et engagement évangélique, cherchent à aider et à soutenir chacun.

 

Vierge Sainte, éclaire l’esprit des hommes et des femmes de science, pour qu’ils trouvent de justes solutions pour vaincre ce virus.

 

Assiste les Responsables des Nations, pour qu’ils œuvrent avec sagesse, sollicitude et générosité, en secourant ceux qui manquent du nécessaire pour vivre, en programmant des solutions sociales et économiques avec clairvoyance et avec esprit de solidarité.

 

Marie très Sainte, touche les consciences pour que les sommes considérables utilisées pour accroître et perfectionner les armements soient au contraire destinées à promouvoir des études adéquates pour prévenir de semblables catastrophes dans l’avenir.

 

Mère très aimée, fais grandir dans le monde le sens d’appartenance à une seule grande famille, dans la conscience du lien qui nous unit tous, pour que nous venions en aide aux nombreuses pauvretés et situations de misère avec un esprit fraternel et solidaire. Encourage la fermeté dans la foi, la persévérance dans le service, la constance dans la prière.

 

O Marie, Consolatrice des affligés, embrasse tous tes enfants dans la tribulation et obtiens que Dieu intervienne de sa main toute puissante pour nous libérer de cette terrible épidémie, afin que la vie puisse reprendre dans la sérénité son cours normal.

 

Nous nous confions à Toi, toi qui resplendis sur notre chemin comme signe de salut et d’espérance, ô clémente, ô miséricordieuse, ô douce Vierge Marie. Amen.»

 

François a enfin adressé quelques mots en espagnol pour les sanctuaires d'Amérique latine, un continent particulièrement affecté par la pandémie actuellement, en les remerciant de s'être associé à ce temps de prière.

Partager cet article
Repost0
31 mai 2020 7 31 /05 /mai /2020 08:52
QUE FÊTES-T-ON À LA PENTECÔTE ?
Source : ALETEIA

 

 

L’événement de la Pentecôte ne peut être compris qu’en lien avec Pâques et l'Ascension. Jésus est mort pour le salut du monde (le Vendredi Saint), ressuscité (le jour de Pâques) et parti rejoindre le Père (à l’Ascension). À la Pentecôte, Dieu le Père envoie aux hommes l’Esprit de son Fils. Cette fête clôt le temps pascal, qui dure sept semaines, et dont elle est le couronnement.

 

Le vent et le feu

 

Le 50ème jour après Pâques, alors qu’une foule s’est rassemblée pour Chavouot (fête juive commémorant le don de la Loi à Moïse), les Apôtres, Marie et quelques proches entendent un bruit « pareil à celui d’un violent coup de vent » qui remplit la maison ; c’est un premier signe. Le deuxième signe ne se fait pas attendre : « une sorte de feu qui se partageait en langues et se posa sur chacun d’entre eux ». Et voici le troisième prodige : remplis de l’Esprit Saint, signifié par le vent et le feu, « ils se mirent à parler en d’autres langues ». La foule qui festoie est stupéfaite « parce que chacun d’eux les entendait parler sa propre langue ». À tel point que certains les croient « pleins de vin doux » (Ac 2, 1-14) !

 

Ainsi se réalise la promesse faite par le Christ aux apôtres au moment de son Ascension, une dizaine de jours plus tôt : « vous allez recevoir une force, celle du Saint-Esprit qui viendra sur vous. Alors vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée et la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre » (Ac 1, 8).

 

En effet, les apôtres, ayant reçu la force de l’Esprit, ont alors le courage de sortir de la salle du Cénacle où ils étaient craintivement enfermés. Ils commencent aussitôt à témoigner de la résurrection du Christ, à faire connaître son enseignement et à baptiser. Lors de la Pentecôte, l’Église est constituée non par une volonté humaine, mais par la force de l’Esprit de Dieu. À la suite de cet événement, naissent les premières communautés chrétiennes qui se sont ensuite organisées, développées et propagées.

 

Don pour tous les hommes

 

Ce récit des Actes des Apôtres est très significatif : le vent et le feu manifestent – comme dans bien d’autres récits de la Bible – la présence de Dieu. Les langues de feu témoignent de la venue de l’Esprit Saint sur ceux qui étaient présents.

 

La Bonne Nouvelle ayant vocation à rejoindre tous les hommes, le don de l’Esprit permet aux apôtres de répondre à l’appel du Christ : être ses témoins « jusqu’aux extrémités de la terre » (Ac 1, 8). Comme les apôtres, les chrétiens sont appelés à ne pas rester seulement entre eux, hors de la vie et du monde, mais, au contraire, à proclamer clairement et librement la Bonne Nouvelle du salut.

 

Parce qu’il trouve sa source dans l’événement de la Pentecôte, le sacrement de la confirmation est souvent célébré le jour de cette fête. Au cours de la célébration, l’évêque impose les mains sur chacun des confirmands, manifestant par ce geste le don de l’Esprit.

 

Focus sue la Pentecôte avec l'émission "Regard Biblique" de KTO TV
Le père Coeroli du diocèse d'Ajaccio, nous explique la signification de la fête de la Pentecôte

 

Partager cet article
Repost0
30 mai 2020 6 30 /05 /mai /2020 14:02

Audience générale 27 mai 2020Pape François

 

 

Audience générale du Saint-Père depuis la Bibliothèque du palais apostolique

 

https://www.youtube.com/watch?v=XLhwgaOlg2E

Partager cet article
Repost0
30 mai 2020 6 30 /05 /mai /2020 09:30
MARIE DANS L'ANNÉE LITURGIQUE
MARIE DANS L'ANNÉE LITURGIQUE

      Pour clore ce mois de mai, le Frère Dominique-Marie Dauzet, chanoine prémontré et membre du Service National de la Pastorale Liturgique et Sacramentelle nous invite à découvrir, dans cette vidéo, comment la figure de Marie rythme l'année liturgique et y tient une place exceptionnelle.

 

Lien ci-dessous :

 

Partager cet article
Repost0
29 mai 2020 5 29 /05 /mai /2020 11:18
GROTTE DE LOURDES DANS LES JARDINS DU VATICAN
GROTTE DE LOURDES DANS LES JARDINS DU VATICAN
GROTTE DE LOURDES DANS LES JARDINS DU VATICAN

GROTTE DE LOURDES DANS LES JARDINS DU VATICAN

 

Le pape François a invité les catholiques à s’unir à lui par la prière, ce samedi 30 mai, à 17h30. Depuis les jardins du Vatican, il conduira un chapelet pour confier les « souffrances » du monde entier à la Vierge Marie, en ce temps de pandémie.

 

Par la prière, le Pape François exprime sa proximité avec Lourdes et les grands sanctuaires du monde.

En raison de la situation d’urgence provoquée par la pandémie du Coronavirus qui a entraîné l’arrêt des activités normales des Sanctuaires et l’interruption des pèlerinages, le Pape François veut exprimer sa proximité avec les grands sanctuaires internationaux par la récitation du chapelet, le samedi 30 mai 2020 à 17h30 (heure de Rome), devant la Grotte de Lourdes dans les Jardins du Vatican, explique Mgr Rino Fisichella, Président du Conseil Pontifical pour la Nouvelle Evangélisation, dans un courrier d’invitation aux recteurs de Sanctuaires.“ Tous unis avec le Pape François par la prière du rosaire, ensemble et avec tous les sanctuaires du monde, demandons à la Vierge son aide et son secours durant la pandémie.

 

 

Ce sera un nouveau moment de prière mondiale, pour implorer « l’aide et le secours de la Vierge Marie ». Ce samedi 30 mai à 17h30, les catholiques de tous les continents seront en union de prière avec le pape François, qui récitera le chapelet depuis la réplique de la grotte de Lourdes, dans les jardins du Vatican. Cet évènement sera retransmis en direct sur tous les médias du Saint-Siège.

Avec des hommes et des femmes particulièrement touchés par le virus

 

En ces temps marqués par la crise du coronavirus, ce sont des hommes et des femmes particulièrement touchés par la pandémie qui conduiront les cinq dizaines. Impliqué en première ligne, le personnel soignant sera représenté par un médecin et une infirmière. Une autre dizaine sera conduite par une personne guérie et une autre ayant perdu un membre de sa famille. Figureront également un prêtre aumônier d’hôpital et une religieuse infirmière, pour prier pour tous ceux qui ont été proches des personnes atteintes. Un pharmacien et un journaliste représenteront toutes les personnes qui ont continué à assurer leur service pour les autres durant ce temps de pandémie. Une autre dizaine sera récitée par un volontaire de la protection civile et sa famille, afin de porter dans la prière ceux qui se sont adaptés pour aider durant cette période et plus largement l’ensemble des volontaires. Enfin, une jeune famille avec un enfant né durant cette pandémie seront également présents, « signe de la victoire de la vie sur la mort ».

 

Un « dernier signe de proximité et de consolation »

 

Pour la vigile de la Pentecôte, cette célébration mondiale aura pour thème « Tous, d’un même cœur, étaient assidus à la prière avec Marie ». Ce rendez-vous de prière marquera la fin du mois de mai, et constituera un « dernier signe de proximité et de consolation » pour tous ceux qui sont touchés par le coronavirus, a précisé le Vatican.

 

Le 25 mars dernier puis le 27, le pape François avait déjà invité les fidèles à s’unir à lui, pour la fête de l’Annonciation puis pour la bénédiction urbi et orbi. Ces deux évènements avaient été suivis par des millions de chrétiens à travers le monde.

Un grand écran plein jour à la Grotte de Lourdes

Comme tous les grands sanctuaires dans le monde, le Sanctuaire de Lourdes organise un temps de prière à 17h30, en même temps que l’événement qui aura lieu à Rome, en respectant la réglementation sanitaire en vigueur. Dans ce cadre, le Sanctuaire de Lourdes retransmettra en direct, en Mondovision, les images de Rome, sur un grand écran installé pour l’occasion à la Grotte et établira une liaison avec le Centre de Télévision du Vatican, afin d’illustrer le temps de prière du Saint-Père avec des images de la Grotte de Lourdes.

 

Partager cet article
Repost0
24 mai 2020 7 24 /05 /mai /2020 20:18

 

      En ce dimanche 24 mai 2020, nous terminons la semaine du 5ème anniversaire de la LETTRE ENCYCLIQUE LAUDATO SI’ DU SAINT-PÈRE FRANÇOIS SUR LA SAUVEGARDE DE LA MAISON COMMUNE

 

" Donné à Rome, près de Saint-Pierre, le 24 mai 2015, solennité de Pentecôte, en la troisième année de mon Pontificat" :

 

 

Partager cet article
Repost0